Ecrire un fichier LMHOSTS pour la validation de domaine et autres problèmes de résolution de noms

Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s) :

·             Microsoft Windows 2000 Professionnel

·             Microsoft Windows 2000 Server

·             Microsoft Windows 2000 Advanced Server

·             Microsoft Windows NT Workstation 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Workstation 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Workstation 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Server 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Server 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Server 3.5, 3.51, 4.0

·             Microsoft Windows NT Server 4.0, Édition Terminal Server

·             Microsoft Windows 98

·             Microsoft Windows 95

Ancien nº de publication de cet article : F180094

Pour obtenir une version Microsoft Windows XP de cet article, consultez l'article 314108.

Résumé

Vous pourriez parfois être confronté à des problèmes de résolution de noms sur votre réseau TCP/IP, vous devrez alors utiliser des fichiers Lmhosts pour résoudre les noms NetBIOS. Cet article explique la méthode appropriée pour créer un fichier Lmhosts afin de faciliter la résolution de noms et la validation de domaine.

Plus d'informations

Procédez comme suit pour créer un fichier Lmhosts correctement mis en forme :

1.                   À l'aide d'un éditeur de texte, tel que le Bloc-notes ou Edit.com, , créez un fichier appelé Lmhosts et enregistrez-le dans le dossier suivant :

2.                           Windows NT

3.                           ----------

4.                           %SystemRoot%\System32\Drivers\Etc

5.                           Windows 95

6.                           ----------

7.                           C:\Windows (il s'agit du dossier dans lequel Windows est installé)

8.                           Windows NT et Windows 2000

9.                           ---------------------------

      %SystemRoot%\System32\Drivers\Etc

REMARQUE : Le nom de fichier est Lmhosts, sans extension. Si vous utilisez le Bloc-notes, l'extension .txt peut s'ajouter automatiquement. Dans ce cas, vous devez renommer le fichier en supprimant l'extension à une invite de commande.

10.               Ajoutez les entrées suivantes au fichier Lmhosts :

11.                        10.0.0.1   PDCNAME   #PRE #DOM:DOMAIN-NAME

      10.0.0.1   "DOMAIN-NAME    \0x1b"   #PRE

REMARQUE : Le nom de domaine de cette entrée est sensible à la casse. Assurez-vous qu'il est bien en majuscules conformément à Q262655 (Les noms de contrôleurs principaux de domaine entrés dans le fichier LMHOSTS respectent la casse).

REMARQUE : L'espacement de ces entrées est obligatoire. Remplacez 10.0.0.1 par l'adresse IP de votre contrôleur principal de domaine, PDCName par le nom NetBIOS de votre contrôleur principal de domaine et Domain par le nom de domaine de Windows NT. Au total les guillemets doivent contenir 20 caractères (le nom de domaine, plus le nombre d'espaces approprié pour obtenir 15 caractères, plus la barre oblique inverse, plus la représentation hexadécimale NetBIOS du type de service).

Pour déterminer l'emplacement du 16e caractère, copiez la ligne suivante dans votre fichier LMHOSTS :

      # Adresse IP    "123456789012345*7890"

Alignez les guillemets doubles (") en ajoutant ou supprimant des espaces dans la ligne de commentaire et placez la barre oblique inverse sur la 16e colonne (marquée d'un astérisque). Vous ne devez pas utiliser de tabulation mais des ESPACES après le nom et avant la barre oblique inverse (\).

Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessouss pour afficher l'article correspondant de la Base de connaissances Microsoft :

163409 Suffixes NetBIOS (16e caractère du nom NetBIOS)

1.                   Après avoir ajouté les lignes ci-dessus, enregistrez le fichier et quittez l'éditeur.

2.                   À partir d'une invite de commande, tapez la ligne suivante et appuyez sur ENTRÉE :

nbtstat -R

REMARQUE : La commande -R respecte la casse et doit être en majuscule. Après avoir tapé la ligne ci-dessus, le message suivant doit s'afficher :

Purge et préchargement de la table nom de cache distant NBT terminés.

3.                   Tapez la ligne suivante à une invite de commande, puis appuyez sur ENTRÉE :

nbtstat -c

REMARQUE : La commande -c respecte également la casse et doit être en minuscule. Après avoir tapé la ligne ci-dessus, un affichage similaire à ci-dessous apparaît :

      Adresse IP du nSud : [10.0.0.5] ID d'étendue : []

                   Table de nom de cache distant NetBIOS

      Nom             Type            Adresse d'hôte    Durée [sec]

      -------------------------------------------------------------

      PDCName        <03> UNIQUE      10.0.0.1           -1

      PDCName        <00> UNIQUE      10.0.0.1           -1

      PDCName        <20> UNIQUE      10.0.0.1           -1

      Domaine        <1B> UNIQUE      10.0.0.1           -1

Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessouss pour afficher l'article correspondant de la Base de connaissances Microsoft :

180099 Résolution des problèmes liés à la résolution de noms avec LMHOSTS

 

Dernière modification le : 22/05/2002

Mot(s) clé(s) : kbhowto KB180094

 

 

***