A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Pour rechercher des informations sur une commande, cliquez sur la lettre avec laquelle la commande est lancée, puis cliquez sur le nom de la commande.

Pour plus d'informations sur les commandes MS-DOS, à l'invite, tapez :
nom_commande /?

 

A

Append

Permet aux programmes d'ouvrir des fichiers de données se trouvant dans les dossiers spécifiés comme s'ils appartenaient au dossier en cours.

Les dossiers spécifiés sont appelés dossiers ajoutés parce que lors de l'ouverture des fichiers qu'ils contiennent, ces fichiers apparaissent comme contenus dans le dossier en cours.

append [;] [[lecteur:]chemin[;...]] [/x:{on | off}][/path:{on | off}] [/e]

Paramètres

;

Annule la liste des dossiers ajoutés.

[lecteur:]chemin

Désigne le lecteur (s'il ne s'agit pas du lecteur actif) et le dossier à ajouter au dossier en cours. Il est possible de spécifier plusieurs entrées [lecteur:]chemin en les séparant par des points-virgules. Utilisée sans paramètre, la commande append annule la liste existante des dossiers ajoutés.

/x:{on | off}

Indique si le sous-système MS-DOS doit effectuer des recherches dans les dossiers ajoutés lors de l'exécution des programmes. Si vous utilisez le commutateur /x:on, le programme effectue des recherches dans les dossiers ajoutés. Si vous utilisez le commutateur /x:off, par contre, le programme n'effectue pas de recherche dans ces dossiers. Vous pouvez abréger /x:on sous la forme /x. Si vous souhaitez définir /x:on, vous devez le faire la première fois que vous exécutez la commande append après le démarrage de votre système. Ensuite, vous pouvez permuter les commutateurs /x:on et /x:off.

/chemin:{on | off}

Indique si un programme doit chercher un fichier de données dans les dossiers ajoutés lorsqu'un chemin d'accès est déjà inclus avec le nom du fichier. Le paramètre par défaut est /chemin:on.

/e

Assigne la liste des dossiers ajoutés à une variable d'environnement nommée APPEND. Ce commutateur ne peut être utilisé que lors du premier emploi de la commande append après le démarrage du système. Si vous utilisez /e, vous pouvez vous servir de la commande set pour afficher la liste des dossiers ajoutés. Pour plus d'informations sur les variables d'environnement, cliquez sur set dans la liste Voir aussi.

 

Arp

Affiche et modifie les tables de conversion des adresses physiques IP (Ethernet ou anneau à jeton) employées par le protocole ARP (Address Resolution Protocol). Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé.

arp -a [adr_inet] [-N [adr_si]]

arp -d adr_inet [adr_si]

arp -s adr_inet adr_ether [adr_si]

Paramètres

-a

Affiche les entrées ARP en cours en interrogeant TCP/IP. Si adr_inet est spécifié, seules les adresses physiques et IP du système spécifié apparaissent.

-g

Identique à -a.

adr_inet

Spécifie une adresse IP en notation décimale pointée.

-N

Affiche les entrées ARP pour l'interface réseau spécifiée par adr_si.

adr_si

Spécifie, le cas échéant, l'adresse IP de l'interface dont la table de conversion des adresses doit être modifiée. Si elle n'est pas spécifiée, la modification est appliquée à la première interface rencontrée.

-d

Supprime l'entrée spécifiée par adr_inet.

-s

Ajoute une entrée dans la mémoire cache ARP pour associer l'adresse IP adr_inet à l'adresse physique adr_ether. L'adresse physique se compose de six octets hexadécimaux séparés par des tirets. L'adresse IP est spécifiée en notation décimale pointée. L'entrée est permanente, c'est-à-dire qu'elle est automatiquement supprimée du cache à l'expiration de la temporisation.

adr_ether

Spécifie une adresse physique.

 

Assoc

Affiche ou modifie les associations d'extensions de nom de fichier.

assoc [.ext[=[type_fichier]]]

Paramètres

Aucun

Affiche les associations du fichier en cours. Pour afficher les associations écran par écran, ajoutez la commande |more. Pour rediriger la sortie vers un fichier, ajoutez la commande >nom_de_fichier.ext.

.ext

Spécifie l'extension du nom de fichier pour lequel vous souhaitez afficher ou modifier les associations.

type_fichier

Spécifie le type de fichier avec lequel Windows 2000 doit associer l'extension de nom de fichier désignée.

 

At

Répertorie les commandes programmées ou programme l'exécution de commandes et de programmes sur un ordinateur à une date et une heure précises. Le service Planning doit être en cours d'exécution pour que la commande at puisse être utilisée.

at [\\nom_d'ordinateur] [[id] [/delete] | /delete [/yes]]

at [\\nom_d'ordinateur] heure [/interactive] [/every:date[,...] | /next:date[,...]] commande

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre, la commande at donne la liste des commandes programmées.

\\nom_d'ordinateur

Désigne un ordinateur distant. En l'absence de ce paramètre, l'exécution des commandes est programmée sur l'ordinateur local.

id

Représente le numéro d'identification assigné à une commande programmée.

/delete

Annule une commande programmée. En l'absence de id, toutes les commandes programmées sur l'ordinateur sont annulées.

/yes

Force l'approbation de toutes les requêtes venant du système lors de la suppression des événements programmés.

heure

Spécifie l'heure à laquelle la commande doit être exécutée. L'heure est exprimée en heures:minutes au format 24 heures (de 00:00 [minuit] à 23:59).

/interactive

Permet au travail d'interagir avec le Bureau de l'utilisateur qui conduit une session au moment où le travail est en cours d'exécution.

/every:date[,...]

Exécute la commande toutes les fois que le ou les jours spécifiés de la semaine ou du mois reviennent (par exemple tous les jeudis ou le troisième jour de chaque mois). Spécifiez un ou plusieurs jours de la semaine (l,m,me,j,v,s,d) ou du mois (numéros 1 à 31) comme valeur du paramètre date. Séparez chaque entrée de date par une virgule. En l'absence de date, la commande est exécutée à la date en cours du mois.

/next:date[,...]

Exécute la commande spécifiée la prochaine fois que le jour indiqué se présente (le jeudi suivant, par exemple). Spécifiez un ou plusieurs jours de la semaine (l,m,me,j,v,s,d) ou du mois (numéros 1 à 31) comme valeur du paramètre date. Séparez chaque entrée de date par une virgule. En l'absence de date, la commande est exécutée à la date en cours du mois.

commande

Spécifie la commande, le programme (fichier .exe ou .com) ou le programme de commandes (fichier .bat ou .cmd) Windows 2000 à exécuter. Si la commande a besoin d'un chemin d'accès comme argument, utilisez le chemin absolu, c'est-à-dire le nom de chemin complet commençant par la lettre du lecteur. Si la commande se trouve sur un ordinateur distant, spécifiez la notation UNC du serveur et le nom de partage plutôt que la lettre d'un lecteur distant. Si la commande n'est pas un fichier exécutable (.exe), vous devez la faire précéder de cmd /c, par exemple :

cmd /c dir > c:\test.out

Atmadm

Surveille les connexions et adresses enregistrées par le Gestionnaire d'appels ATM sur un réseau en mode de transfert asynchrone (ATM, Asynchronous Transfer Mode). Vous pouvez exécuter l'utilitaire pour afficher des statistiques relatives aux appels entrants et sortants sur des cartes ATM.

atmadm [-c][-a] [-s]

Paramètres

-c

Affiche des informations d'appel pour toutes les connexions en cours à la carte réseau ATM installée sur cet ordinateur.

-a

Affiche l'adresse du point d'accès au service du réseau (NSAP, Network Service Access Point) ATM pour chaque carte installée sur cet ordinateur.

-s

Affiche des statistiques de surveillance de l'état des connexions ATM actives.

 

Attrib

Affiche ou change les attributs des fichiers.

Cette commande affiche, définit ou supprime les attributs lecture seule, archive, système et attribut Masqué assignés aux fichiers ou aux répertoires.

attrib [+r|-r] [+a|-a] [+s|-s] [+h|-h] [[lecteur:][chemin] nom_de_fichier] [/s[/d]]

 

Paramètres

+r

Définit l'attribut de fichier lecture seule.

-r

Supprime l'attribut de fichier lecture seule.

+a

Définit l'attribut de fichier archive.

-a

Supprime l'attribut de fichier archive.

+s

Définit l'attribut de fichier système.

-s

Supprime l'attribut de fichier système.

+h

Définit l'attribut de fichier caché.

-h

Supprime l'attribut de fichier caché.

[[lecteur:][chemin] nom_de_fichier]

Indique l'emplacement et le nom du répertoire, du fichier ou du groupe de fichiers à traiter. Pour afficher ou changer les attributs d'un groupe de fichiers, vous pouvez utiliser les caractères génériques (? et *) avec le paramètre nom_de_fichier.

/s

Traite les fichiers correspondants du répertoire en cours et de tous ses sous-répertoires.

/d

Traite des répertoires.

 

B

Break

Windows 2000 n'utilise pas cette commande. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de MS-DOS.

 

Buffers

Windows 2000 et le sous-système MS-DOS n'utilisent pas cette commande. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de MS-DOS.

 

C

Cacls

Affiche ou modifie des listes de contrôle d'accès (ACL, Access Control List) relatives aux fichiers.

cacls nom_de_fichier [/t] [/e] [/c] [/g utilisateur:permission] [/r utilisateur [...]] [/p utilisateur:permission [...]] [/d utilisateur [...]]

Paramètres

NomFichier

Affiche les ACL des fichiers spécifiés.

/t

Modifie les ACL des fichiers spécifiés dans le répertoire en cours ainsi que tous ses sous-répertoires.

/e

Modifie une ACL au lieu de la remplacer.

/c

Poursuit la modification des ACL sans tenir compte des erreurs.

/g utilisateur:permission

Accorde des droits d'accès à l'utilisateur spécifié. Permission peut être :

n Aucune

r Lire

c Changer (écrire)

f Contrôle total

/r utilisateur

Révoque les droits d'accès de l'utilisateur spécifié.

/p utilisateur:permission

Remplace les droits d'accès de l'utilisateur spécifié. Permission peut être :

n Aucune

r Lire

c Changer (écrire)

f Contrôle total

/d utilisateur

Refuse l'accès à l'utilisateur spécifié.

Vous pouvez spécifier plus d'un fichier ou d'un utilisateur dans une commande.

 

Call

Appelle un programme de commandes à partir d'un autre sans arrêter le programme de commandes parent. La commande call accepte à présent des étiquettes comme cible de l'appel.

call [lecteur:][chemin] nom_de_fichier [paramètres_de_commande]

call :étiquette [arguments]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nom_de_fichier

Indique l'emplacement et le nom du programme de commandes que vous souhaitez appeler. Le paramètre nom_de_fichier doit avoir une extension .bat ou .cmd.

paramètres_de_commande

Spécifie toutes les informations de ligne de commande requises par le programme de commandes. Pour plus d'informations sur les extensions de paramètres_de_commande, consultez le paramètre arguments ci-dessous.

:étiquette

Spécifie l'étiquette à laquelle le programme de commandes doit passer le contrôle. L'utilisation de la commande call avec ce paramètre crée un nouveau contexte de fichier de commandes et passe le contrôle à l'instruction qui suit l'étiquette spécifiée. La première fois que la fin du fichier de commandes est atteinte (après le passage à l'étiquette), le contrôle est renvoyé à l'instruction qui suit l'instruction CALL. La deuxième fois que la fin du fichier de commandes est atteinte, l'exécution du script de commande prend fin. Pour plus d'informations sur l'extension goto :eof qui vous permet de revenir à partir d'un script de commande, cliquez sur goto dans la liste Voir aussi.

Voir aussi

 

Chcp

Affiche le numéro de la page de codes active de la console ou change la page de codes que Windows 2000 doit utiliser pour cette console. Seule la page de codes OEM installée avec Windows 2000 est affichée correctement dans une fenêtre de l'invite de commandes utilisant les polices Raster. Les autres pages de codes s'affichent correctement en mode plein écran ou dans une fenêtre d'invite de commandes utilisant des polices TrueType.

chcp [nnn]

Paramètre

Aucun

Utilisée sans paramètre, la commande chcp affiche le numéro de la page de codes de la console active.

nnn

Désigne la page de codes. La liste ci-dessous indique les numéros de toutes les pages de codes gérées par Windows 2000 ainsi que le pays/région ou la langue correspondante :

437 États-Unis
850 Multilingue (Latin I)
852 Slave (Latin II)
855 Cyrillique (Russe)
857 Turc
860 Portugais
861 Islandais
863 Français (Canada)
865 Scandinave
866 Russe
869 Grec moderne

 

Chdir (Cd)

Affiche le nom du répertoire en cours ou modifie le dossier en cours.

chdir [/d] [lecteur:][chemin] [..]

- ou -

cd [/d] [lecteur:][chemin] [..]

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre, la commande chdir affiche les noms du lecteur et du dossier en cours. Utilisée seulement avec une lettre de lecteur (notamment cd C:), chdir affiche le répertoire en cours du lecteur spécifié.

[/d]

Change le lecteur en cours ainsi que le répertoire en cours. Quand les extensions de commande sont activées (ce qui est le cas par défaut dans Windows 2000), le nom du répertoire en cours est converti de façon à respecter la casse des noms de répertoire actuels du disque. Ainsi, cd C:\Temp, par exemple, définit C:\Temp comme répertoire en cours si ce nom est utilisé sur le disque.

[lecteur:][chemin]

Désigne le lecteur (si ce n'est pas le lecteur en cours) et le répertoire auxquels vous voulez passer.

[..]

Indique que vous voulez passer au dossier parent.

 

Chkdsk

Crée et affiche un rapport sur l'état d'un disque en fonction du système de fichiers utilisé. Chkdsk indique également toutes les erreurs détectées sur le disque et les corrige. Si chkdsk ne peut pas verrouiller le lecteur, elle propose de le vérifier au prochain démarrage de l'ordinateur.

Il faut être membre du groupe Administrateurs pour pouvoir lancer la commande chkdsk sur un disque dur.

chkdsk [lecteur:][[chemin] nom_de_fichier] [/f] [/v] [/r] [/l[:taille]] [/x]

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre, la commande chkdsk affiche l'état du disque placé dans le lecteur en cours.

lecteur:

Désigne le lecteur du disque à faire vérifier par chkdsk.

[chemin] nom_fichier

Indique l'emplacement et le nom du ou des fichiers dont chkdsk doit vérifier la fragmentation. Pour désigner plusieurs fichiers, vous pouvez utiliser les caractères génériques (* et ?).

/f

Corrige les erreurs détectées sur le disque. Le disque doit être verrouillé. Si chkdsk ne peut pas verrouiller le lecteur, elle propose de le vérifier au prochain démarrage de l'ordinateur.

/v

Affiche le nom de tous les fichiers de tous les répertoires au fur et à mesure que le disque est vérifié.

/r

Détecte les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles. Le disque doit être verrouillé.

/l[:taille]

NTFS seulement. Limite la taille du fichier journal à celle que vous spécifiez. Si vous ne spécifiez pas d'autre taille, ce paramètre affiche la taille en cours.

/x

NTFS seulement. Force le démontage du volume en premier lieu, si nécessaire. Tous les descripteurs ouverts de ce volume ne sont ensuite plus valides. Ce commutateur inclut aussi la fonctionnalité du commutateur /f.

/i

NTFS seulement. Effectue une vérification moins rigoureuse des entrées d'index, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.

/c

NTFS seulement. Ne vérifie pas les cycles au sein de la structure des dossiers, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.

 

Chkntfs

Affiche ou indique si la vérification automatique du système est programmée pour être exécutée sur un volume FAT, FAT32 ou NTFS au démarrage de l'ordinateur.

Vous devez être membre du groupe Administrateurs local pour pouvoir utiliser la commande chkntfs.

chkntfs [/t[:heure]] [/x] [/c] volume: [...]

chkntfs /d

 

Paramètres

volume:

Affiche un message identifiant le système de fichiers du volume spécifié et, si la vérification automatique des fichiers est programmée, indique si le volume a été altéré et nécessite l'exécution de chkdsk.

/d

Rétablit tous les paramètres par défaut de chkntfs, à l'exception du compte à rebours de la vérification automatique des fichiers. Par défaut, tous les volumes sont vérifiés au démarrage de l'ordinateur.

/t

Affiche ou change le compte à rebours de la vérification automatique des fichiers. Exemple :

chkntfs /t affiche le compte à rebours de la vérification automatique des fichiers.

chkntfs /t:30 remplace la durée du compte à rebours par 30 secondes.

Bien que vous puissiez assigner la valeur zéro au compte à rebours, cela empêche l'utilisateur d'annuler une vérification automatique des fichiers qui se prolonge.

/x

Exclut le volume spécifié de la vérification au démarrage de l'ordinateur, même si celui-ci est désigné comme nécessitant une exécution de chkdsk.

Cette commande ne peut pas être cumulée. Si vous l'entrez plusieurs fois, l'entrée précédente est remplacée. Pour exclure plusieurs volumes, spécifiez-les tous dans une seule commande. Exemple :

chkntfs /x e: f: exclut les volumes e et f.

chkntfs /x e:, suivi de chkntfs /x f:, exclut uniquement le volume f de la vérification.

/c

Programme la vérification du volume spécifié au démarrage de l'ordinateur.

Cette commande ne peut pas être cumulée. Si vous souhaitez ne vérifier que le volume spécifié, rétablissez d'abord les paramètres par défaut pour annuler toutes les commandes précédentes, excluez tous les volumes de la vérification, puis programmez la vérification automatique des fichiers du volume désiré.

Pour programmer seulement la vérification automatique des fichiers du volume d, par exemple, entrez les commandes suivantes :

chkntfs /d (Cela rétablit les paramètres par défaut.)

chkntfs /x c: d: e: (Cela exclut les volumes c, d et e de la vérification.)

chkntfs /c d: (Cela programme la vérification automatique des fichiers du volume d.)

 

Cipher

Affiche ou modifie le cryptage des dossiers et des fichiers sur des volumes NTFS.

cipher [/e| /d] [/s:rép] [/a][/i] [/f] [/q] [/h] [chemin [...]]

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre, affiche l'état de cryptage du dossier actuel et des fichiers qu'il contient.

/e

Crypte les dossiers spécifiés. Les dossiers sont marqués afin que les fichiers ajoutés au dossier ultérieurement soient cryptés.

/d

Décrypte les dossiers spécifiés. Les dossiers sont marqués afin que les fichiers ajoutés au dossier ultérieurement ne soient pas cryptés.

/s: rép

Exécute l'opération sélectionnée sur les dossiers dans le dossier et tous les sous-dossiers spécifiés.

/a

Exécute l'opération sélectionnée sur les fichiers avec les noms spécifiés. Si aucun fichier ne correspond, ce paramètre est ignoré.

/i

Poursuit l'exécution de l'opération spécifiée même en présence d'erreurs. Par défaut, cipher s'arrête quand elle rencontre une erreur.

/f

Force le cryptage ou le décryptage de tous les objets spécifiés. Par défaut, les fichiers qui ont déjà été cryptés ou décryptés sont ignorés.

/q

Signale uniquement les informations les plus importantes.

/h

Affiche les fichiers cachés ou les fichiers système. Par défaut, ces fichiers ne sont pas cryptés ou décryptés.

chemin

Spécifie un modèle, un fichier ou un dossier.

 

Cls

Efface l'écran.

L'écran effacé n'affiche que l'invite de commandes et le point d'insertion.

cls

 

Cluster

La syntaxe de base de cluster est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] /option

Le nom du cluster est facultatif. Si vous ne spécifiez pas de cluster, Cluster.exe tente de se connecter au cluster en cours d'exécution sur le noeud sur lequel tourne Cluster.exe.

Si aucune option n'est spécifiée, l'option par défaut est /help.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment cluster ou c, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Le tableau suivant décrit les options de cluster disponibles :

Option

Fonction

/rename:nom_cluster

Renomme un cluster.

/version

Donne le numéro de version du service de cluster.

/quorum[ressource][:nom_ressource] [/path:chemin] [/maxlogsize:taille_maximale_en_kilo-octets]

Modifie le nom ou l'emplacement de la ressource quorum ou la taille du journal quorum.

/reg[admin]ext:dll extension admin [,dll extension admin...]

Enregistre la DLL d'extension de l'Administrateur de cluster avec le cluster.

/unreg[admin]ext:dll extension admin [,dll extension admin...]

Annule l'enregistrement d'une DLL d'extension de l'Administrateur de cluster dans le cluster.

/list:[nom_domaine]

Affiche la liste des clusters dans le domaine de l'ordinateur ou dans un domaine spécifié. N'utilisez pas le nom du cluster avec cette option.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes du cluster. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées du cluster. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster.

Pour remplacer le nom OpsClust d'un cluster par OpsClust1, par exemple, tapez la commande suivante à l'invite de commande de Windows 2000 :

cluster opsclust /rename:opsclust1

 

Noms des propriétés communes du cluster

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster, leur emploi et leurs paramètres valides :

Noms des propriétés communes

Fonction

AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLSID) de l'extension Administrateur du cluster pour l'objet cluster.

DefaultNetworkRole

Spécifie le rôle par défaut à assigner aux réseaux.

Description

Spécifie la description administrative du cluster.

Security

Indique le descripteur de sécurité compatible avec Windows 2000.

SecurityDescriptor

Indique le descripteur de sécurité compatible avec Windows NT-SP4 et Windows 2000.

Groups\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les groupes.

NetInterfaces\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les interfaces réseau.

Networks\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les réseaux.

Nodes\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les noeuds.

Resources\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les ressources.

ResourceTypes\AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLID) des extensions Administrateur du cluster pour les types de ressources.

EnableEventLogReplication

Indique si la réplication du journal des événements est activée ou désactivée au niveau du cluster. (True (1) signifie activée et False (0) signifie désactivée.)

Noms des propriétés privées du cluster

Par défaut, le cluster ne possède pas de propriété privée. Les fabricants de logiciels peuvent ajouter des propriétés privées pour étendre la fonctionnalité du cluster.

 

Chkntfs

Affiche ou indique si la vérification automatique du système est programmée pour être exécutée sur un volume FAT, FAT32 ou NTFS au démarrage de l'ordinateur.

Vous devez être membre du groupe Administrateurs local pour pouvoir utiliser la commande chkntfs.

chkntfs [/t[:heure]] [/x] [/c] volume: [...]

chkntfs /d

 

Paramètres

volume:

Affiche un message identifiant le système de fichiers du volume spécifié et, si la vérification automatique des fichiers est programmée, indique si le volume a été altéré et nécessite l'exécution de chkdsk.

/d

Rétablit tous les paramètres par défaut de chkntfs, à l'exception du compte à rebours de la vérification automatique des fichiers. Par défaut, tous les volumes sont vérifiés au démarrage de l'ordinateur.

/t

Affiche ou change le compte à rebours de la vérification automatique des fichiers. Exemple :

chkntfs /t affiche le compte à rebours de la vérification automatique des fichiers.

chkntfs /t:30 remplace la durée du compte à rebours par 30 secondes.

Bien que vous puissiez assigner la valeur zéro au compte à rebours, cela empêche l'utilisateur d'annuler une vérification automatique des fichiers qui se prolonge.

/x

Exclut le volume spécifié de la vérification au démarrage de l'ordinateur, même si celui-ci est désigné comme nécessitant une exécution de chkdsk.

Cette commande ne peut pas être cumulée. Si vous l'entrez plusieurs fois, l'entrée précédente est remplacée. Pour exclure plusieurs volumes, spécifiez-les tous dans une seule commande. Exemple :

chkntfs /x e: f: exclut les volumes e et f.

chkntfs /x e:, suivi de chkntfs /x f:, exclut uniquement le volume f de la vérification.

/c

Programme la vérification du volume spécifié au démarrage de l'ordinateur.

Cette commande ne peut pas être cumulée. Si vous souhaitez ne vérifier que le volume spécifié, rétablissez d'abord les paramètres par défaut pour annuler toutes les commandes précédentes, excluez tous les volumes de la vérification, puis programmez la vérification automatique des fichiers du volume désiré.

Pour programmer seulement la vérification automatique des fichiers du volume d, par exemple, entrez les commandes suivantes :

chkntfs /d (Cela rétablit les paramètres par défaut.)

chkntfs /x c: d: e: (Cela exclut les volumes c, d et e de la vérification.)

chkntfs /c d: (Cela programme la vérification automatique des fichiers du volume d.)

 

Cluster node

La syntaxe de base de cluster node est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] node nom_noeud /option

Le nom du cluster est facultatif. Si aucun nom de noeud et aucune option ne sont spécifiés, l'option par défaut est /status.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment node, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Le tableau suivant décrit les options de cluster node disponibles :

Option

Fonction

/status

Affiche l'état du noeud du cluster (Up, Down ou Paused). Le nom du noeud est facultatif. L'état de tous les noeuds est affiché si vous ne spécifiez aucun nom de noeud.

/pause

Interrompt un noeud.

/resume

Poursuit un noeud qui a été interrompu.

/evict

Supprime un noeud d'un cluster.

/listinterfaces

Affiche la liste des interfaces réseau du noeud.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes du noeud. Le nom du noeud est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de noeud, les propriétés de tous les noeuds sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées du noeud. Le nom du noeud est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de noeud, les propriétés privées de tous les noeuds sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster node.

Pour afficher l'état du noeud nommé OpsNode1, par exemple, tapez la commande suivante à l'invite de commande de Windows 2000 :

cluster node opsnode1 /status

Noms des propriétés communes de cluster node

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster node, leur emploi et leurs paramètres valides :

Noms des propriétés communes

Fonction

Description

Décrit un noeud.

EventEnableLogReplication

Indique si la réplication du journal des événements est activée ou désactivée sur un noeud. (True (1) signifie activée et False (0) signifie désactivée.) Si la réplication du journal des événements du cluster est désactivée, celle du noeud l'est aussi, quelle que soit la valeur de cette propriété.

Noms des propriétés privées de cluster node

Par défaut, le cluster node ne possède pas de propriété privée. Les fabricants de logiciels peuvent ajouter des propriétés privées pour étendre la fonctionnalité du cluster.

Cluster netinterface

La syntaxe de base de cluster netinterface est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] netinterface /node: nom_noeud /network: nom_réseau /option

Le nom du cluster est facultatif. Si aucune option n'est spécifiée, l'option par défaut est /status.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment cluster ou c, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Le tableau suivant décrit les options de cluster netinterface disponibles :

Option

Fonction

/status

Affiche l'état de l'interface réseau de cluster. Le nom du réseau et le nom du noeud sont facultatifs. Si vous ne spécifiez aucun nom de réseau et de noeud, l'état de toutes les interfaces réseau de cluster est affiché.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes de l'interface réseau. Le nom du réseau et le nom du noeud sont facultatifs. Les propriétés de toutes les interfaces réseau sont affichées si vous ne spécifiez aucun nom de réseau et de noeud. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées de l'interface réseau. Le nom du réseau et le nom du noeud sont facultatifs. Si vous ne spécifiez aucun nom de réseau et de noeud, les propriétés privées de toutes les interfaces réseau sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster netinterface.

Propriétés communes de cluster netinterface

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster netinterface, leur emploi et leurs paramètres valides :

Nom

Fonction

Adapter

Identifie de manière unique la carte du cluster.

AdapterID

Identificateur global unique (GUID, Globally Unique Identifier) de la carte du cluster.

Address

Adresse réseau principale utilisée par l'interface réseau.

Description

Description optionnelle de l'interface réseau.

Name

Nom de l'objet interface réseau de cluster.

Network

Nom du réseau auquel l'interface réseau est connectée.

Node

Nom du noeud sur lequel l'interface réseau est installée.

Propriétés privées de cluster netinterface

Par défaut, cluster netinterface ne possède pas de propriété privée. Les fabricants de logiciels peuvent ajouter des propriétés privées pour étendre la fonctionnalité du cluster.

Cluster network

La syntaxe de base de cluster network est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] network nom_réseau /option

Le nom du cluster est facultatif. Si aucune option n'est spécifiée, l'option par défaut est /status.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment cluster ou network, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Le tableau suivant décrit les options de cluster network disponibles :

Option

Fonction

/status

Affiche l'état du réseau de cluster. Le nom du réseau est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de réseau, l'état de tous les réseaux de cluster est affiché.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes du réseau. Le nom du réseau est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de réseau, les propriétés de tous les réseaux sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées du réseau. Le nom du réseau est facultatif. Les propriétés privées de tous les réseaux sont affichées si vous ne spécifiez aucun nom de réseau. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/rename:nouveau_nom

Renomme le réseau.

/listinterfaces

Affiche la liste des interfaces réseau associées au réseau.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster network.

Noms des propriétés communes de cluster network

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster network, leur emploi et leurs paramètres valides :

Nom de la propriété

Fonction

Name

Nom du réseau. Le cluster utilise le même nom que le dossier de connexions réseau et accès à distance. Pour plus d'informations, consultez Coordination entre les noms du service de cluster et le dossier Connexions réseau et accès à distance.

Address

Fournit l'adresse de l'ensemble du réseau ou sous-réseau.

AddressMask

Masque de sous-réseau du réseau.

Description

Description du réseau.

Role

Rôle de communication du réseau. Pour plus d'informations sur les rôles du réseau, consultez Réseaux.

Propriétés privées de cluster network

Par défaut, cluster network ne possède pas de propriété privée. Les fabricants de logiciels peuvent ajouter des propriétés privées pour étendre la fonctionnalité du cluster.

Cluster resource

La syntaxe de base de cluster resource est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] resource nom_ressource /option

Le nom du cluster est facultatif. Si aucune option n'est spécifiée, l'option par défaut est /status.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment cluster ou resource, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Avec /online et /offline, l'option /wait[:temporisation en secondes] spécifie le délai devant s'écouler avant que Cluster.exe annule la commande si elle n'aboutit pas. Si aucune temporisation n'est spécifiée, Cluster.exe attend indéfiniment ou jusqu'à ce que l'état de la commande resource change.

Le tableau suivant décrit les options de cluster resourcetype disponibles :

Option

Fonction

/status

Affiche l'état d'une ressource de cluster (Online, Offline ou Failed). Le nom de la ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de ressource, l'état de toutes les ressources de cluster est affiché.

/create /group: nom_groupe /type: type_ressource [/separate]

Crée une nouvelle ressource dans un groupe spécifié. Utilisez /separate pour spécifier que la ressource doit être exécutée sur un moniteur de ressources séparé.

/delete

Supprime une ressource.

/rename: nouveau_nom_ressource

Renomme une ressource.

/addowner:nom_noeud

Ajoute un nom de noeud à la liste des propriétaires possibles.

/removeowner:nom_noeud

Supprime un nom de noeud de la liste des propriétaires possibles.

/listowners

Affiche la liste des propriétaires possibles.

/moveto:group

Déplace la ressource vers un autre groupe.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes de la ressource. Le nom de la ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de ressource, les propriétés de toutes les ressources sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées de la ressource. Le nom de la ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de ressource, les propriétés privées de toutes les ressources sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/fail

Commande l'échec de la ressource.

/online [/wait[:temporisation en secondes]]

Met la ressource en ligne.

/offline [/wait[:temporisation en secondes]]

Met la ressource hors connexion.

/listdependencies

Affiche la liste des dépendances d'une ressource.

/adddependency: resource

Ajoute une dépendance pour une ressource.

/removedependency:resource

Supprime une dépendance pour une ressource.

/addcheckpoints:key[\subkey...][,key[\subkey...]...]

Ajoute un point de vérification du Registre pour une ressource.

/removecheckpoints:key[\subkey...][,key[\subkey...]...]

Supprime un point de vérification du Registre pour une ressource.

/checkpoints

Affiche la liste des points de vérification du Registre pour une ressource. Le nom de la ressource est facultatif. Les points de vérification de toutes les ressources du cluster sont affichés si vous ne spécifiez aucun nom de ressource.

/addcryptocheckpoints:key[\subkey...][,key[\subkey...]...]

Ajoute un point de vérification de clé cryptographique pour une ressource.

/removecryptocheckpoints:key[\subkey...][,key[\subkey...]...]

Supprime un point de vérification de clé cryptographique pour une ressource.

/cryptocheckpoints

Affiche la liste des points de vérification de clé cryptographique pour une ressource. Le nom de la ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom de ressource, les points de vérification de toutes les ressources du cluster sont affichés.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster resource.

Par exemple, pour créer une ressource Spouleur d'impression dans le groupe Ops Spouleurs d'impression, tapez la commande suivante à l'invite de commandes de Windows 2000 :

cluster resource /create /group:"Ops Spouleurs d'impression" /Type:"spouleur d'impression"

Noms des propriétés communes de cluster resource

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster resource, leur emploi et leurs paramètres valides :

Noms des propriétés communes

Fonction

Name

Nom de l'objet ressource de cluster.

Description

Décrit une ressource.

Type

Spécifie le type de ressource.

DebugPrefix

Spécifie le débogueur approprié à la ressource. Pour plus d'informations, consultez Microsoft Platform Software Development Kit.

SeparateMonitor

Indique si la ressource partage ou non un moniteur de ressources. Les valeurs valide sont True (1) et False (0).

PersistentState

Décrit le dernier état persistant connu d'une ressource. Pour enregistrer la propriété PersistentState de la ressource, celle-ci doit être hors connexion.

LooksAlivePollInterval

Intervalle recommandé, en millisecondes, pendant lequel le service de cluster interroge une ressource pour déterminer si elle est opérationnelle. Si aucune valeur n'est spécifiée, la valeur par défaut est issue de la propriété LooksAlivePollInterval pour le type de ressource.

IsAlivePollInterval

Intervalle (en millisecondes) pendant lequel le service de cluster interroge une ressource pour déterminer si elle est opérationnelle. Si aucune valeur n'est spécifiée, la valeur par défaut est issue de la propriété IsAlivePollInterval pour le type de ressource spécifique. IsAlivePollInterval ne peut pas prendre la valeur zéro.

RestartAction

Décrit l'action à prendre si la ressource échoue. Les choix possibles sont :

ClusterResourceDontRestart (0): Ne relance pas la ressource après un échec.

ClusterResourceRestartNoNotify (1): Si la ressource dépasse son seuil de redémarrage avant l'expiration de sa période de redémarrage, le service de cluster ne tente pas de faire basculer le groupe vers un autre noeud.

ClusterResourceRestartNotify (2): Si la ressource dépasse son seuil de redémarrage avant l'expiration de sa période de redémarrage, le service de cluster tente de faire basculer le groupe vers un autre noeud.

Si vous n'entrez pas de valeur, la valeur par défaut autorise la ressource à affecter le groupe, ce qui peut le faire basculer sur un autre système.

RestartThreshold

Détermine le nombre de fois que le service de cluster tente de redémarrer la ressource au cours de RestartPeriod avant de faire basculer le groupe.

RestartPeriod

Spécifie le délai autorisé pour que les tentatives de redémarrage atteignent le RestartThreshold avant que le service de cluster fasse basculer le groupe.

PendingTimeout

Durée pendant laquelle une ressource Pending Online ou Pending Offline doit résoudre son état avant que le service de cluster lui assigne l'état Offline ou Failed.

La valeur par défaut est 3 minutes.

Noms des propriétés privées de cluster resource

Certaines ressources stockent des propriétés privées. Par exemple, pour afficher la signature de la ressource Disque Ltapez la commande suivante à l'invite de commande Windows 2000 :

cluster resource "disque l:" /priv

Cluster resourcetype

La syntaxe de base de cluster resourcetype est :

cluster [[/cluster:]nom_cluster] resourcetype nom_complet_type_ressource /option

Le nom du cluster est facultatif. Si aucune option n'est spécifiée, l'option par défaut est /list.

Si le nom de votre cluster est aussi une commande de cluster ou son abréviation, notamment cluster ou c, utilisez /cluster: pour spécifier explicitement le nom du cluster. Pour obtenir une liste de toutes les commandes de cluster, consultez Voir aussi.

Le tableau suivant décrit les options de cluster resourcetype disponibles :

Option

Fonction

/list

Affiche la liste des types de ressources disponibles du cluster installé. Le nom complet du type de ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez aucun nom complet de type de ressource, tous les types de ressources installés sont affichés.

/listowners

Affiche la liste des propriétaires favoris.

/create /DllName:nom_dll [/type:nom_type] [/IsAlive: intervalle-millisecondes] [/LooksAlive:intervalle-millisecondes]

Crée un type de ressource.

/delete [/type]

Supprime un type de ressource. Si la DLL de la ressource n'est pas accessible au service de cluster, indiquez le nom du type de ressource à l'aide de l'option /type plutôt qu'avec son nom complet.

/properties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés communes du type de ressource. Le nom complet du type de ressource est facultatif. Les propriétés de tous les types de ressource sont affichées si vous ne spécifiez pas le nom complet d'un type de ressource. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/privproperties [liste_propriétés]

Affiche ou définit les propriétés privées du type de ressource. Le nom complet du type de ressource est facultatif. Si vous ne spécifiez pas le nom complet d'un type de ressource, les propriétés privées de tous les types de ressources sont affichées. Pour plus d'informations sur les listes de propriétés, consultez Liste des propriétés.

/? ou /help

Affiche la syntaxe de cluster resourcetype.

Par exemple, pour afficher les propriétés du type de ressource Application générique sur le cluster OpsClust1, tapez la commande suivante à l'invite de commande de Windows 2000 :

cluster opsclust1 resourcetype "application générique" /properties

Noms des propriétés communes de cluster resourcetype

Le tableau suivant décrit les noms des propriétés communes de cluster resourcetype, leur emploi et leurs paramètres valides :

Noms des propriétés communes

Fonction

Name

Modifie le nom complet d'un type de ressource.

Description

Modifie le texte qui décrit un type de ressource.

DllName

Spécifie le nom de la bibliothèque de liaisons dynamiques d'un type de ressource spécifique.

DebugPrefix

Spécifie le débogueur approprié du type de ressource. Pour plus d'informations, consultez Microsoft Platform Software Development Kit.

DebugControlFunctions

Indique si le point d'arrêt du débogueur est défini dans la fonction de contrôle de la ressource. (True (1) signifie défini et False (0) signifie non défini.)

AdminExtensions

Décrit un ou plusieurs identificateurs de classe (CLSID) pour les extensions Administrateur du cluster.

LooksAlivePollInterval

Intervalle (en millisecondes) pendant lequel le service de cluster interroge les ressources d'un type particulier pour déterminer si les ressources sont opérationnelles.

IsAlivePollInterval

Intervalle (en millisecondes) pendant lequel le service de cluster interroge les ressources d'un type particulier pour déterminer si les ressources sont opérationnelles.

Noms des propriétés privées de cluster resourcetype

Par défaut, cluster resourcetype ne possède pas de propriété privée. Les fabricants de logiciels peuvent ajouter des propriétés privées pour étendre la fonctionnalité du cluster.

 Cmd

Lance une nouvelle instance de l'interpréteur de commandes de Windows 2000, Cmd.exe.

L'interpréteur de commandes est un programme affichant l'invite de commandes après laquelle vous tapez vos commandes. Pour arrêter le nouvel interpréteur et rendre le contrôle à l'ancien, utilisez la commande exit.

cmd [ [/c | /k] [/q] [/a | /u] [/t:fg] [/x | /y] chaîne]

Paramètres

/c

Exécute la commande spécifiée par la chaîne, puis s'arrête.

/k

Exécute la commande spécifiée par la chaîne, puis continue.

/q

Désactive l'écho.

/a

Crée une sortie ANSI.

/u

Crée une sortie Unicode.

/t:fg

Spécifie les couleurs de premier et d'arrière-plan. (Pour plus d'informations, cliquez sur color dans la liste Voir aussi.)

/x

Active les extensions de la version Windows 2000 de Cmd.exe, pour enrichir l'environnement de programmation de l'interpréteur de commandes. Les commandes suivantes utilisent les extensions : del (erase), color, cd (chdir), md (mdir), prompt, pushd, popd, set, setlocal, endlocal, if, for, call, shift, goto, start, assoc et ftype. Pour plus d'informations, consultez l'aide relative à chaque commande.

/y

Désactive les extensions de la version Windows 2000 de Cmd.exe pour des raisons de compatibilité avec des versions antérieures. Les extensions sont activées par défaut.

chaîne

Spécifie la commande à exécuter.

Codepage

Sélectionne les pages de codes qui seront utilisées par le système pour le sous-système MS OS/2. Pour utiliser cette commande, ajoutez-la au fichier C:\Config.sys d'OS/2.

codepage=xxx[,yyy]

Paramètres

xxx

Indique la première page de codes. Vous devez choisir un nombre de trois chiffres dans la liste suivante :

437 États-Unis
850 Multilingue (Latin I)
852 Slave (Latin II)
855 Cyrillique (Russe)
857 Turc
860 Portugais
861 Islandais
863 Français (Canada)
865 Scandinave
866 Russe
869 Grec moderne

yyy

Ce paramètre n'est pas utilisé par le sous-système d'OS/2. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de la version 1.3 ou antérieure de MS OS/2.

Color

Définit les couleurs de premier et d'arrière-plan par défaut de la console.

color bf

Paramètres

bf

Spécifie les attributs de couleur des sorties sur la console. b est un chiffre hexadécimal qui indique la couleur d'arrière-plan ; f indique la couleur de premier plan. Les chiffres hexadécimaux possèdent les valeurs suivantes :

0 Noir

1 Bleu

2 Vert

3 Bleu-vert

4 Rouge

5 Violet

6 Jaune

7 Blanc

8 Gris

9 Bleu clair

A Vert clair

B Bleu-vert clair

C Rouge clair

D Violet clair

E Jaune clair

F Blanc brillant

Par exemple, color fc donne du rouge clair sur blanc brillant.

Utilisée sans argument, cette commande rétablit les attributs de couleur définis au démarrage de Cmd.exe. Cette valeur provient de la fenêtre active de la console, du commutateur de la ligne de commande /t ou de la valeur de registre DefaultColor.

Si les couleurs de premier et d'arrière-plan spécifiées sont identiques, color renvoie le code de sortie ERRORLEVEL 1.

Commandes batch

Pour plus d'informations, sélectionnez une commande.

call

goto

setlocal

echo

if

shift

endlocal

pause

%

for

rem

 

Les programmes de commandes (aussi appelés fichiers de commandes) vous permettent de simplifier les tâches de routine ou répétitives. Un programme de commandes est un fichier texte sans mise en forme qui contient une ou plusieurs commandes et porte une extension .bat ou .cmd. Lorsque le nom du fichier est tapé à l'invite de commandes, les commandes du fichier sont exécutées séquentiellement.

N'importe quelle commande peut être incluse dans un fichier de commandes. De plus, les commandes for, goto et if permettent un traitement conditionnel des commandes contenues dans le fichier de commandes. Par exemple, la commande if permet l'exécution d'une commande selon les résultats d'une condition. D'autres commandes vous permettent de contrôler les entrées-sorties et d'appeler d'autres programmes de commandes. Le paramètre remplaçable, %, étend les variables d'argument du script de commande.

Commandes de configuration MS-DOS

Pour plus d'informations, sélectionnez une commande.

buffers

fcbs

country

fichiers

périphérique

install

devicehigh (dh)

lastdrive

dos

ntcmdprompt

dosonly

shell

driveparm

stacks

echoconfig

switches

Vous configurez le sous-système MS-DOS avec des commandes de configuration telles que device ou lastdrive. Placez ces commandes dans le fichier Config.nt du répertoire racine_système\System32 ou dans le fichier Config spécifié par le fichier PIF d'une application. Ces commandes affectent uniquement le sous-système MS-DOS. Un grand nombre d'entre elles, telles que buffers et break, sont sans effet, puisque le sous-système MS-DOS fonctionne sans elles. Elles ne sont acceptées qu'à des fins de compatibilité.

Commandes du sous-système MS-DOS

Pour plus d'informations, sélectionnez une commande.

append

graphics

debug

loadfix

commandes Debug

loadhigh (lh)

edit

mem

edlin

nlsfunc

commandes edlin

qbasic

exe2bin

setver

expand

share

fastopen

 

Windows 2000 inclut des commandes 16 bits (non natives) pour le sous-système MS-DOS ainsi que pour d'autres sous-systèmes. Celles-ci comprennent des commandes plus anciennes telles que edlin ou graphics, ainsi que des commandes spécifiques à MS-DOS, comme debug ou exe2bin. Ces commandes 16 bits ne sont offertes que pour maintenir la compatibilité avec MS-DOS et MS OS/2 version 1.x.

D'autres commandes du sous-système MS-DOS, comme share, possèdent des fonctionnalités qui sont maintenant intégrées à Windows 2000 ou au sous-système MS-DOS. Ces commandes sont acceptées pour préserver la compatibilité avec les fichiers existants, mais elles ne produisent aucun effet puisque les fonctionnalités qu'elles représentent sont automatiques dans Windows 2000.

Commandes filtre

Les commandes filtre vous permettent de trier, d'afficher et de sélectionner les données de sortie d'une commande.

Pour faire passer des informations par des commandes filtre

Les commandes filtre assurent la division, la réorganisation ou l'extraction d'une partie des informations qui les traversent. Windows 2000 comprend trois commandes filtre :

Pour envoyer des données d'entrée à une commande filtre à partir d'un fichier, utilisez le signe inférieur à (<). Si vous voulez que la commande filtre reçoive ses données d'entrée à partir d'une autre commande, utilisez le signe |.

Contrôle de l'affichage par la commande more

La commande more affiche le contenu d'un fichier ou la sortie d'une commande à raison d'un écran à la fois. La commande more ci-dessous, par exemple, affiche ainsi le contenu du fichier List.txt écran par écran :

more < list.txt

Une fois qu'un écran d'informations est affiché, la mention " Suite " apparaît. Pour faire apparaître l'écran suivant, appuyez sur n'importe quelle touche du clavier. Pour arrêter la commande sans examiner la suite des informations, appuyez sur CTRL+C.

La commande more est utile lorsque vous travaillez avec une commande qui produit plus d'un écran de sortie. Supposons, par exemple, que vous vouliez examiner l'arborescence des répertoires de votre disque dur. Si vous avez plus de répertoires que Windows 2000 ne peut en afficher à l'écran, vous pouvez utiliser la commande tree avec un signe | et une commande more, comme dans l'exemple suivant :

tree c:\ /f | more

Le premier écran de sortie de la commande tree apparaît, suivi de la mention " Suite ". Windows 2000 s'interrompt jusqu'à ce que vous appuyiez sur une touche quelconque du clavier (à l'exception de PAUSE).

Recherche de texte par la commande find

La commande find recherche, dans un ou plusieurs fichiers, le texte que vous spécifiez. Windows 2000 affiche alors toutes les lignes qui contiennent ce texte. La commande find peut être utilisée comme filtre ou comme commande Windows 2000 standard. Pour plus d'informations sur l'utilisation de la commande find comme commande Windows 2000 standard, cliquez sur find dans la liste Voir aussi.

Pour utiliser find comme une commande filtre, incluez un signe inférieur à (<) et le nom du fichier où chercher le texte. N'oubliez pas que la recherche respecte la casse dans les noms de fichier. La commande ci-dessous, par exemple, recherche toutes les occurrences de la chaîne " Côte du Pacifique " dans le fichier Commerce.txt :

find "Côte du Pacifique" < commerce.txt

Pour enregistrer la sortie de la commande find au lieu de l'afficher, utilisez un signe supérieur à (>) et spécifiez le nom du fichier dans lequel la sortie doit être stockée. La commande suivante, par exemple, recherche les occurrences de la chaîne " Côte du Pacifique " et les enregistre dans le fichier Nouvcommerce.txt :

find "Côte du Pacifique" < commerce.txt > nouvcommerce.txt

Tri de fichiers texte

La commande sort trie par ordre alphabétique les lignes d'un fichier texte ou les données de sortie d'une commande. Pour trier le contenu d'un fichier nommé List.txt et afficher le résultat à l'écran, par exemple, vous pouvez utiliser la commande suivante :

sort < list.txt

Dans cet exemple, la commande sort trie les lignes du fichier List.txt et affiche le résultat de l'opération sans modifier le fichier. Pour enregistrer la sortie de la commande sort au lieu de l'afficher, incluez un signe supérieur à (>) et un nom de fichier dans la commande. Pour classer dans l'ordre alphabétique les lignes du fichier List.txt et enregistrer le résultat dans le fichier Alphlist.txt, par exemple, utilisez la commande suivante :

sort < list.txt > alphlist.txt

Pour trier les données de sortie d'une commande, tapez le nom de cette dernière suivi d'un signe | et de la commande sort. La commande suivante, par exemple, trie les données de sortie de la commande find  :

find "Jeanson" listdiff.txt | sort

Lorsque vous tapez cette commande, Windows 2000 affiche par ordre alphabétique les lignes où apparaît la chaîne " Jeanson ".

Combinaison de commandes et de caractères de redirection

Vous pouvez combiner des commandes filtre, d'autres commandes et des noms de fichier afin de créer des commandes personnalisées. Pour stocker les noms de fichiers qui contiennent la chaîne " JOURNAL ", par exemple, utilisez la commande suivante :

dir /b | find "JOURNAL" > loglist.txt

Windows 2000 envoie la sortie de la commande dir par la commande filtre find et enregistre les noms de fichier contenant la chaîne " JOURNAL " dans le fichier Loglist.txt. Les résultats sont stockés sous forme de liste des noms de fichier (par exemple, A.journal, Journaldat.svd et Monjournal.bat).

Pour utiliser plusieurs filtres dans la même commande, séparez les filtres par un signe |. La commande suivante, par exemple, effectue une recherche dans chaque répertoire du lecteur C, trouve les noms de fichier contenant la chaîne " Journal " et les affiche à raison d'un écran à la fois.

dir c:\ /s /b | find "JOURNAL" | more

Comme vous utilisez un signe |, Windows 2000 fait passer la sortie de la commande dir par la commande find. La commande find sélectionne uniquement les noms de fichier contenant la chaîne " Journal ". La commande more affiche ensuite, écran par écran, les noms des fichiers sélectionnés par la commande find.

Voir aussi

Commandes Ftp

Pour plus d'informations, sélectionnez une commande ftp.

Ftp : !

Ftp : glob

Ftp : put

Ftp : ?

Ftp : hash

Ftp : pwd

Ftp : append

Ftp : help

Ftp : quit

Ftp : ascii

Ftp : lcd

Ftp : quote

Ftp : bell

Ftp : literal

Ftp : recv

Ftp : binary

Ftp : ls

Ftp : remotehelp

Ftp : bye

Ftp : mdelete

Ftp : rename

Ftp : cd

Ftp : mdir

Ftp : rmdir

Ftp : close

Ftp : mget

Ftp : send

Ftp : debug

Ftp : mkdir

Ftp : status

Ftp : delete

Ftp : mls

Ftp : trace

Ftp : dir

Ftp : mput

Ftp : type

Ftp : disconnect

Ftp : open

Ftp : user

Ftp : get

Ftp : prompt

Ftp : verbose

 

Comp

Compare octet par octet le contenu de deux fichiers ou de groupes de fichiers.

Comp peut comparer des fichiers situés sur le même lecteur ou sur des lecteurs différents, ainsi que dans le même répertoire ou dans des répertoires différents. Au fur et à mesure de la comparaison, comp affiche les emplacements et les noms des fichiers.

comp [données1] [données2] [/d] [/a] [/l] [/n=nombre] [/c]

Paramètres

données1

Indique l'emplacement et le nom du premier fichier ou groupe de fichiers à comparer. Pour désigner plusieurs fichiers, vous pouvez utiliser les caractères génériques (* et ?).

données2

Indique l'emplacement et le nom du second fichier ou groupe de fichiers à comparer. Pour désigner plusieurs fichiers, vous pouvez utiliser les caractères génériques (* et ?).

/d

Affiche les différences au format décimal. (Le format par défaut est le format hexadécimal.)

/a

Affiche les différences sous forme de caractères.

/l

Affiche le numéro de la ligne où se présente une différence au lieu d'afficher le décalage en octets.

/n=nombre

Compare les premières lignes des deux fichiers jusqu'à concurrence du nombre, même si les fichiers sont de tailles différentes.

/c

Ne distingue pas les majuscules des minuscules lors de la comparaison.

Compact

Affiche et modifie la compression des fichiers ou des répertoires dans les partitions NTFS.

compact [/c|/u] [/s[:rép]] [/a] [/q] [/i] [/f] [nom_de_fichier[...]]

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre, la commande compact affiche l'état de la compression du répertoire en cours.

/c

Compresse le répertoire ou le fichier indiqué.

/u

Décompresse le répertoire ou le fichier indiqué.

/s:rép

Indique que l'action demandée (compression ou décompression) doit s'appliquer à tous les sous-répertoires du répertoire indiqué ou du répertoire en cours si aucun répertoire n'est spécifié.

/a

Affiche les fichiers cachés ou les fichiers système.

/q

Signale uniquement les informations les plus importantes.

/i

Ne tient pas compte des erreurs.

/f

Force la compression ou la décompression du répertoire ou du fichier indiqué. Ce paramètre est utilisé lorsque la compression d'un fichier est interrompue par une panne du système. Pour forcer la compression du fichier dans sa totalité, utilisez les paramètres /c et /f et spécifiez le fichier compressé partiellement.

NomFichier

Indique le nom du fichier ou du répertoire. Vous pouvez utiliser plusieurs noms de fichier ainsi que des caractères génériques (* et ?).

Convert

Convertit les volumes FAT et FAT32 en NTFS. Il n'est cependant pas possible de convertir le lecteur en cours. Si convert ne peut pas verrouiller le lecteur, elle propose de le convertir au prochain démarrage de l'ordinateur.

convert [lecteur:] /fs:ntfs [/v]

Paramètres

lecteur:

Désigne le lecteur à convertir au système NTFS.

/fs:ntfs

Indique que le volume doit être converti au système NTFS.

/v

Spécifie le mode Verbose. Tous les messages seront affichés au cours de la conversion.

Copy

Copie un ou plusieurs fichiers dans un autre emplacement.

Il est également possible d'utiliser cette commande pour grouper des fichiers. Lorsque vous copiez plusieurs fichiers, Windows 2000 affiche le nom de chacun d'entre eux au moment de sa copie.

copy [/a | /b] source [/a | /b] [[/a | /b] + source [/a | /b] [+ ...]] [/v] [/n] [/y | /-y] [/z] [/a | /b] [destination [/a | /b]]

Paramètres

source

Indique l'emplacement et le nom du fichier ou jeu de fichiers à copier. Source peut se composer d'une lettre de lecteur et d'un deux-points, d'un nom de dossier, d'un nom de fichier, ou d'une combinaison de ces éléments.

destination

Indique l'emplacement et le nom du fichier ou jeu de fichiers destinataire. Destination peut se composer d'une lettre de lecteur et d'un deux-points, d'un nom de dossier, d'un nom de fichier, ou d'une combinaison de ces éléments.

/a

Désigne un fichier texte ASCII. Quand le commutateur /a précède la liste des noms de fichier dans la ligne de commande, il s'applique à tous les fichiers dont le nom suit le commutateur /a, jusqu'à ce que copy rencontre un commutateur /b. Dans ce cas, le commutateur /b s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /b.

Quand le commutateur /a suit un nom de fichier, il s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /a ainsi qu'à tous les fichiers dont le nom suit le commutateur /a, jusqu'à ce que copy rencontre un commutateur /b. Dans ce cas, le commutateur /b s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /b. Un fichier texte ASCII peut utiliser un caractère de fin de fichier (CTRL+Z) pour indiquer la fin du fichier. Lors de la combinaison de fichiers, copy traite par défaut les fichiers comme s'il s'agissait de fichiers texte ASCII.

/b

Désigne un fichier binaire. Quand le commutateur /b précède la liste des noms de fichier dans la ligne de commande, il s'applique à tous les fichiers dont le nom suit le commutateur /b, jusqu'à ce que copy rencontre un commutateur /a. Dans ce cas, le commutateur /a s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /a.

Quand le commutateur /b suit un nom de fichier, il s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /b ainsi qu'à tous les fichiers dont le nom suit le commutateur /b, jusqu'à ce que copy rencontre un commutateur /a. Dans ce cas, le commutateur /a s'applique au fichier dont le nom précède le commutateur /a.

Le commutateur /b spécifie que l'interpréteur de commandes doit lire le nombre d'octets spécifié par la taille du fichier dans le répertoire. Le commutateur /b correspond à la valeur par défaut de copy, à moins que copy combine des fichiers.

/v

Vérifie que les nouveaux fichiers sont correctement écrits.

/n

Utilise un nom de fichier court, éventuellement disponible, lors de la copie d'un fichier dont le nom comporte plus de huit caractères ou dont l'extension compte plus de trois caractères.

/y

Supprime la confirmation de remplacement d'un fichier de destination existant.

Le commutateur /y peut être prédéfini dans la variable d'environnement COPYCMD. Vous ne pouvez pas annuler ce paramètre en spécifiant /-y sur la ligne de commande. Par défaut, vous êtes invité à confirmer le remplacement, sauf si la commande copy est exécutée à partir d'un script de commande.

Pour ajouter des fichiers, spécifiez un seul fichier de destination, mais plusieurs fichiers sources (à l'aide de caractères génériques ou du format fichier1+fichier2+fichier3).

/-y

Demande la confirmation de remplacement d'un fichier de destination existant.

/z

Copie des fichiers mis en réseau en mode redémarrage. Si la connexion est perdue pendant la phase de copie (notamment si le serveur qui est mis hors connexion entrave la connexion), l'exécution de la commande reprend dès que la connexion est rétablie. L'utilisation de ce commutateur affiche aussi le pourcentage de l'opération de copie qui est terminé pour chaque fichier.

Pour plus d'informations sur la commande xcopy, cliquez sur xcopy dans la liste Voir aussi.

Country

Permet au sous-système MS-DOS d'utiliser les formats appropriés à d'autres pays pour l'heure, la date, le symbole monétaire, la conversion des caractères et les séparateurs décimaux.

La commande country configure le sous-système MS-DOS de manière à ce qu'il reconnaisse l'ensemble des caractères et autres conventions de ponctuation appropriées lors de l'utilisation de l'une des langues prises en charge par le système. Utilisez le fichier %racine_système%\System2\Config.nt ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme pour charger le paramètre Country/Region.

country=xxx[,[yyy][,[lecteur:][chemin] nom_de_fichier]]

Paramètres

xxx

Indique le code du pays/région.

yyy

Indique la page de codes du pays/région.

[lecteur:][chemin] nomfichier

Indique l'emplacement et le nom du fichier qui comprend des informations relatives au pays/région.

D

Date

Affiche la date ou permet de la changer à partir de votre ordinateur ou d'un programme de commandes.

date [mm-jj-aa]

date [/t]

Paramètres

mm-jj-aa

Établit la date que vous spécifiez. Les valeurs données pour le jour, le mois et l'année doivent être séparées par des points (.), des traits d'union (-) ou des barres obliques (/).

mm peut être compris entre 1 et 12

jj peut être compris entre 1 et 31

aa peut être compris entre 80 et 99 ou 1980 et 2099

/t

Indique à la commande d'afficher la date en cours sans invite d'une nouvelle date.

Pour plus d'informations, cliquez sur Time dans la liste Voir aussi.

Debug

Démarre Debug, un programme permettant de tester et de déboguer les fichiers exécutables MS-DOS.

debug [[lecteur:][chemin] nom_de_fichier [paramètres]]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nomfichier

Indique l'emplacement et le nom du fichier exécutable à tester.

paramètres

Indique toute information de ligne de commande requise par le fichier exécutable à tester.

Del (Erase)

Supprime les fichiers spécifiés.

del [lecteur:][chemin] nom_de_fichier [ ...] [/p] [/f] [/s] [/q] [/a[:attributs]]

erase [lecteur:][chemin] nom_de_fichier [ ...] [/p] [/f] [/s] [/q] [/a[:attributs]]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nomfichier

Indique l'emplacement et le nom du fichier ou du jeu de fichiers à supprimer. Les noms de fichiers multiples peuvent être utilisés. Ils doivent être séparés par des espaces, virgules ou points-virgules.

/p

Vous prie de confirmer que vous voulez supprimer le fichier spécifié.

/f

Force la suppression des fichiers dotés de l'attribut lecture seule.

/s

Supprime les fichiers spécifiés du répertoire en cours et de tous ses sous-répertoires. Affiche le nom des fichiers au fur et à mesure qu'ils sont supprimés.

/q

Ce mode silencieux ne vous demande pas de confirmer l'ordre de suppression.

/a

Supprime les fichiers dotés des attributs spécifiés.

attributs

Représente n'importe quel attribut de fichier suivant :

Attribut

Description

r

Lecture seule

a

Archive

s

Système

H

Caché

-

Préfixe de négation

Remarque

Device

Charge en mémoire le pilote de périphérique spécifié.

Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt, ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme, afin de charger les pilotes de périphérique pour le sous-système MS-DOS.

device=[lecteur:][chemin] nom_de_fichier [paramètres-pp]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nomfichier

Indique l'emplacement et le nom du pilote de périphérique à charger.

[paramètres-pp]

Représente toutes les informations de ligne de commande éventuellement exigées par le pilote de périphérique.

Pour plus d'informations, cliquez sur Devicehigh dans la liste Voir aussi.

Devicehigh

Charge des pilotes de périphérique dans la zone de mémoire haute. Cela permet de libérer davantage d'octets de mémoire conventionnelle pour d'autres programmes. Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt, ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme, afin de charger les pilotes de périphérique pour le sous-système MS-DOS.

devicehigh=[lecteur:][chemin] nom_de_fichier [paramètres-pp]

Pour spécifier la mémoire minimum devant être disponible avant que devicehigh essaie de charger un pilote de périphérique dans la zone de mémoire haute, utilisez la syntaxe suivante :

devicehigh taille=taillehexa [lecteur:][chemin] nom_de_fichier [paramètres-pp]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nomfichier

Indique l'emplacement et le nom du pilote de périphérique à charger dans la zone de mémoire haute.

paramètres-pp

Représente toutes les informations de ligne de commande éventuellement exigées par le pilote de périphérique.

taillehexa

Indique la mémoire minimum (nombre d'octets exprimés en notation hexadécimale) qui doit être disponible avant que devicehigh essaie de charger un pilote de périphérique dans la zone de mémoire haute. Vous devez utiliser à la fois taille et taillehexa, comme l'indique la seconde ligne de syntaxe.

Pour plus d'informations, cliquez sur Loadhigh ou Device dans la liste Voir aussi.

Devinfo

Prépare un périphérique à l'utilisation de pages de codes. Pour utiliser cette commande, ajoutez-la au fichier C:\Config.sys d'OS/2.

devinfo=devtype,subtype,[lecteur:][chemin]nom_de_fichier [,ROM=[[(]xxx[,yyy)]][,...]]

Paramètres

devtype

Indique le type de périphérique : clavier, moniteur ou imprimante parallèle. Cliquez sur Devinfo, remarques dans la liste Voir aussi pour obtenir les valeurs possibles.

subtype

Indique le style ou le modèle de périphérique. Dans le cas d'un clavier, cet argument indique la disposition du clavier. Cliquez sur Devinfo, remarques dans la liste Voir aussi pour obtenir les valeurs possibles.

lecteur:cheminnom_de_fichier

Indique le fichier qui comprend des informations à propos des pages de codes pour ce périphérique. Cliquez sur Devinfo, remarques dans la liste Voir aussi pour obtenir les valeurs possibles.

ROM=

Ce paramètre n'est pas utilisé par le sous-système d'OS/2. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de la version 1.3 ou antérieure de MS OS/2.

xxx

Ce paramètre n'est pas utilisé par le sous-système d'OS/2. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de la version 1.3 ou antérieure de MS OS/2.

yyy

Ce paramètre n'est pas utilisé par le sous-système d'OS/2. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de la version 1.3 ou antérieure de MS OS/2.

Dir

Affiche la liste des fichiers et des sous-répertoires d'un répertoire.

dir [lecteur:][chemin][nom_de_fichier] [...] [/p] [/w] [/d] [/a[[:]attributs]][/o[[:]ordre_de_tri]] [/t[[:]champ_heure]] [/s] [/b] [/l] [/n] [/x] [/c]

Paramètres

Aucun

Utilisée sans paramètre ou commutateur, la commande dir affiche le nom et le numéro de série du volume du disque, suivis de la liste des répertoires et des fichiers du disque, y compris leur nom ainsi que la date et l'heure de leur dernière modification. Pour les fichiers, dir affiche l'extension du nom ainsi que la taille en octets. Il affiche également le nombre total des fichiers et des répertoires de la liste, leur taille cumulée et l'espace restant (en octets) sur le disque.

[lecteur:][chemin]

Désigne le lecteur et le répertoire dont vous voulez afficher la liste.

[nom_de_fichier]

Désigne le fichier ou groupe de fichiers particulier dont vous voulez afficher la liste. Les noms de fichiers multiples peuvent être utilisés. Ils doivent être séparés par des espaces, virgules ou points-virgules. Pour afficher un groupe de fichiers, vous pouvez utiliser les caractères génériques (? et *) avec le paramètre nom_de_fichier.

/p

Affiche un écran de la liste à la fois. Pour faire apparaître l'écran suivant, appuyez sur n'importe quelle touche du clavier.

/w

Affiche la liste en largeur, avec jusqu'à cinq noms de fichier ou de répertoire sur chaque ligne.

/d

Produit le même résultat que /w, sauf que les fichiers sont triés par colonne.

/a[[:] attributs]

N'affiche que les noms des répertoires et fichiers dotés des attributs spécifiés. En l'absence de ce commutateur, dir affiche les noms de tous les fichiers, à l'exclusion des fichiers cachés et système. Si vous utilisez ce commutateur sans spécifier attributs, dir présente les noms de tous les fichiers, fichiers cachés et système compris. La liste ci-dessous décrit chacune des valeurs susceptibles d'être utilisées avec le paramètre attributs. Le signe deux-points (:) est facultatif. Employez n'importe quelle combinaison de ces valeurs sans les séparer par des espaces :

Valeur

Description

H

Fichiers cachés

s

Fichiers système

d

Répertoires

a

Fichiers prêts pour l'archivage (sauvegarde)

r

Fichiers lecture seule

-h

Fichiers qui ne sont pas cachés

-s

Fichiers autres que les fichiers système

-d

Fichiers uniquement (sans répertoires)

-a

Fichiers qui n'ont pas été modifiés depuis la dernière sauvegarde

-r

Fichiers qui ne sont pas en lecture seule/o [[:]ordre_de_tri]

 

Détermine l'ordre de tri et d'affichage des noms de répertoire et de fichier utilisés par dir. En l'absence de ce commutateur, dir affiche les noms dans l'ordre selon lequel ils se présentent dans le répertoire. Si vous utilisez ce commutateur sans préciser ordre_de_tri, dir affiche les noms des répertoires par ordre alphabétique, puis les noms des fichiers, également par ordre alphabétique. Le signe deux-points (:) est facultatif. La liste suivante décrit chacune des valeurs susceptibles d'être assignées au paramètre ordre_de_tri. Employez n'importe quelle combinaison de ces valeurs sans les séparer par des espaces :

Valeur

Description

n

Ordre alphabétique des noms

e

Ordre alphabétique des extensions

d

Ordre chronologique des dates et des heures, à commencer par la plus ancienne

s

Ordre de taille, à commencer par la plus petite

g

Répertoires groupés avant les fichiers

-n

Ordre alphabétique inverse des noms (de Z à A)

-e

Ordre alphabétique inverse des extensions (de .ZZZ à .AAA)

-d

Ordre chronologique des dates et des heures, à commencer par la plus récente

-s

Ordre de taille, à commencer par la plus grande

-g

Répertoires groupés à la suite des fichiers/t [[:]champ_heure]

 

La liste suivante décrit chacune des valeurs que vous pouvez utiliser avec champ_heure. Détermine le champ d'heure affiché ou utilisé pour le tri :

Valeur

Description

c

Création

a

Accès précédent

w

Enregistrement précédent

/s

Affiche toutes les apparitions du nom de fichier spécifié dans le répertoire désigné et tous ses sous-répertoires.

/b

Présente chaque nom de répertoire ou de fichier (extension comprise) sur une ligne séparée. Ce commutateur n'affiche ni information d'en-tête ni résumé. Le commutateur /b a la priorité sur le commutateur /w.

/l

Affiche les noms de répertoire et de fichier en minuscules sans les trier. Ce commutateur ne convertit cependant pas les caractères étendus en minuscules.

/n

Affiche la liste sous format long avec les noms de fichier à l'extrême droite.

/x

Affiche les formes courtes des noms générées pour les fichiers situés sur les volumes FAT et NTFS. L'affichage est semblable à celui généré par le commutateur /n, sauf que les formes courtes sont affichées à la suite des formes longues.

/c

Affiche le séparateur des milliers pour les tailles de fichier.

Pour plus d'informations, cliquez sur Tree dans la liste Voir aussi.

Diskcomp

Compare les contenus de deux disquettes.

diskcomp [lecteur1: [lecteur2:]]

Paramètres

lecteur1

Désigne le lecteur qui contient l'une des disquettes.

lecteur2

Désigne le lecteur qui contient l'autre disquette.

Pour plus d'informations, cliquez sur Comp ou Fc dans la liste Voir aussi.

Diskcopy

Copie le contenu de la disquette insérée dans le lecteur source sur une disquette formatée ou non, placée dans le lecteur destination.

diskcopy [lecteur1: [lecteur2:]] [/v]

Paramètres

lecteur1

Désigne le lecteur où se trouve la disquette source.

lecteur2

Désigne le lecteur qui contient la disquette destination.

/v

Vérifie que les informations sont correctement copiées. L'emploi de ce commutateur ralentit le processus de copie.

Pour plus d'informations sur la copie d'un ou plusieurs fichiers, cliquez sur copy dans la liste Voir aussi.

Pour plus d'informations sur la copie de répertoires et de sous-répertoires, cliquez sur xcopy dans la liste Voir aussi.

Diskperf

Contrôle les types de compteurs qui peuvent être affichés à l'aide du Moniteur système.

diskperf [-y[d|v]|-n[d|v] [\\nom_ordinateur]

Paramètres

Aucun

Indique si les compteurs de performance de disques sont activés sur l'ordinateur local ou sur l'ordinateur spécifié et identifie les compteurs activés : pour les lecteurs physiques, les lecteurs logiques ou les deux.

-y

Définit le système de manière à ce que les compteurs de performance de disques physiques et logiques soient activés lors du redémarrage du système.

-yd

Active les compteurs de performance du disque utilisés pour mesurer les performances des lecteurs physiques au redémarrage du système. Il s'agit du paramètre par défaut.

-yv

Active les compteurs de performance du disque utilisés pour mesurer les performances des lecteurs logiques au redémarrage du système.

-n

Définit le système de manière à ce que les compteurs de performance ne soient pas activés lors du redémarrage du système.

-nd

Désactive les compteurs de performance du disque pour les lecteurs physiques au redémarrage du système.

-nv

Désactive les compteurs de performance du disque pour les lecteurs logiques au redémarrage du système.

nom_ordinateur

Spécifie le nom de l'ordinateur sur lequel vous voulez afficher ou définir le compteur de performance du disque. Si un nom d'ordinateur n'est pas spécifié, l'ordinateur local est utilisé.

Dos

Demande au sous-système MS-DOS de maintenir une liaison avec la zone de mémoire haute (HMA) ou de se charger partiellement dans cette zone.

dos=high|low[,umb|,noumb]

dos=[high,|low,]umb|noumb

Paramètres

high|low

Détermine si le sous-système MS-DOS doit essayer de se charger partiellement dans la zone de mémoire haute ou non. Utilisez le paramètre high pour autoriser le sous-système MS-DOS à se charger lui-même dans la zone de mémoire haute. Utilisez le paramètre low pour conserver la totalité du sous-système MS-DOS dans la mémoire conventionnelle. Le paramètre par défaut est low.

umb|noumb

Détermine si le sous-système MS-DOS doit maintenir une liaison entre la mémoire conventionnelle et la zone de mémoire haute. Le paramètre umb fournit cette liaison. Le paramètre noumb déconnecte cette liaison. Le paramètre par défaut est noumb.

Pour plus d'informations, cliquez sur Devicehigh ou Loadhigh dans la liste Voir aussi.

Doskey

Invoque le programme Doskey, qui rappelle des commandes Windows 2000, modifie des lignes de commande et crée des macros.

doskey [/reinstall] [/listsize=taille] [/macros:[all | nom-exe]] [/history] [/insert|/overstrike] [/exename=nom-exe] [/macrofile=nom_de_fichier] [nom_macro=[texte]]

Paramètres

/reinstall

Installe une nouvelle copie de Doskey. Désactive la zone tampon d'historique de commande.

/listsize=taille

Indique le nombre maximal de commandes dans la zone tampon d'historique.

/macros

Affiche la liste de toutes les macros Doskey. Vous pouvez utiliser un signe de redirection (>) avec le commutateur /macros pour rediriger la liste vers un fichier. Vous pouvez abréger le commutateur /macros sous la forme /m.

all

Affiche les macros Doskey pour tous les exécutables.

nom-exe

Affiche les macros Doskey du fichier exécutable spécifié.

/history

Affiche toutes les commandes stockées en mémoire. Vous pouvez utiliser un signe de redirection (>) avec le commutateur /history pour rediriger la liste vers un fichier. Vous pouvez abréger le commutateur /history sous la forme /h.

/insert | /overstrike

Indique si le nouveau texte que vous tapez doit remplacer l'ancien. Le commutateur /insert fait apparaître le nouveau texte tapé sur une ligne au milieu de l'ancien (comme lorsque vous appuyez sur la touche INSERTION). Le commutateur /overstrike remplace l'ancien texte par le nouveau. Le paramètre par défaut est /overstrike.

/exename=nom-exe

Désigne le programme (fichier exécutable) dans lequel la macro Doskey sera exécutée.

/macrofile=nom_de_fichier

Désigne le fichier contenant les macros à installer.

nom_macro=[texte]

Crée une macro qui exécute les commandes spécifiées par le texte. Le nom_macro représente le nom à assigner à la macro. Texte spécifie les commandes à enregistrer. Si vous ne complétez pas le paramètre texte, toutes les commandes éventuellement assignées au nom_macro sont supprimées.

Dosonly

Empêche le démarrage d'applications ne fonctionnant pas sous MS-DOS à partir de l'invite de Command.com.

dosonly

Driveparm

Windows 2000 et le sous-système MS-DOS n'exécutent pas d'action pour cette commande. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de MS-DOS.

 

E

Echo

Active ou désactive la fonctionnalité d'écho des commandes ou affiche un message.

echo [on | off] [message]

Paramètres

on | off

Indique si l'écho des commandes doit être activé ou désactivé. Pour afficher le paramètre d'écho en cours, utilisez la commande echo sans paramètre.

message

Représente le texte que Windows 2000 doit afficher à l'écran.

Pour plus d'informations, cliquez sur Pause dans la liste Voir aussi.

Echoconfig

Affiche des messages pendant le traitement des fichiers Config.nt et Autoexec.nt du sous-système MS-DOS lorsque ce dernier est invoqué. En l'absence de cette commande, les messages n'apparaissent pas.

Cette commande doit se trouver dans le fichier Config.nt du sous-système MS-DOS.

echoconfig

Edit

Lance l'Éditeur MS-DOS, qui crée et modifie les fichiers texte ASCII.

edit [[lecteur:][chemin] nom_de_fichier] [/b] [/g] [/h] [/nohi]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nom_de_fichier

Indique l'emplacement et le nom d'un fichier texte ASCII. Si ce fichier n'existe pas, l'Éditeur MS-DOS le crée. S'il existe, l'éditeur MS-DOS l'ouvre et affiche son contenu à l'écran.

/b

Affiche l'Éditeur MS-DOS en noir et blanc. Utilisez cette option si l'éditeur MS-DOS ne s'affiche pas correctement sur un moniteur monochrome.

/g

Utilise la mise à jour de l'écran la plus rapide possible pour un moniteur CGA.

/h

Affiche le nombre maximal de lignes possible pour le moniteur utilisé.

/nohi

Permet d'utiliser des moniteurs à 8 couleurs avec l'Éditeur MS-DOS. Windows 2000 utilise normalement 16 couleurs.

Avertissement

Remarque

Edlin

Démarre Edlin, un éditeur de texte orienté ligne qui permet de créer et de modifier des fichiers ASCII.

Edlin numérote chaque ligne du fichier texte en mémoire. Vous pouvez utiliser Edlin pour insérer, modifier, copier, déplacer et supprimer des lignes du fichier. Si vous souhaitez utiliser un éditeur plein écran, employez la commande edit.

edlin [lecteur:][chemin] nom_de_fichier [/b]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nom_de_fichier

Indique l'emplacement et le nom d'un fichier ASCII sur disque. Si le fichier existe, Edlin l'ouvre. Dans le cas contraire, l'éditeur crée un fichier en mémoire et utilise l'emplacement et le nom de fichier spécifiés pour générer le fichier sur disque lorsque vous utilisez la commande Edlin e.

/b

Indique que Edlin va ignorer le caractère de fin de fichier (CTRL+Z).

Endlocal

Met fin à la localisation des modifications d'environnement dans un fichier de commandes, en rétablissant les valeurs des variables d'environnement avant la commande concordante setlocal.

Une commande endlocal implicite figure à la fin du fichier de commandes.

endlocal

Si les extensions de commande sont activées (ce qui est le cas par défaut dans Windows 2000), la commande endlocal rétablit l'état activé/désactivé des extensions de commande en vigueur avant l'exécution de la commande concordante setlocal.

Evntcmd

Affiche des événements SNMP

evntcmd [/?|/h] [/s nom_système][/v numéro][/n]

Paramètres

[/?|/h]

Affiche l'aide de la commande eventcmd.

/s nom_système

Spécifie le nom du système cible pour la configuration.

/v numéro

Spécifie le niveau de verbosité de la commande evntcmd. 0=silencieux, 10=détaillé.

/n

Spécifie que le service SNMP ne doit pas être redémarré quand il reçoit des modifications d'interruption.

Exe2bin

Convertit les fichiers .exe (exécutables) au format binaire.

Exe2bin est incluse avec Windows 2000 à l'intention des programmeurs de logiciel. Les simples utilisateurs n'en ont généralement pas besoin.

exe2bin [lecteur1:][chemin1]fichier-d'entrée [[lecteur2:][chemin2]fichier-de-sortie]

Paramètres

[lecteur1:][chemin1]fichier-d'entrée

Indique l'emplacement et le nom du fichier d'entrée à convertir.

[lecteur2:][chemin2]fichier-de-sortie

Indique l'emplacement et le nom du fichier de sortie à créer.

Exit

Quitte le programme Cmd.exe (qui est l'interpréteur des commandes) et vous ramène au programme qui a lancé Cmd.exe, s'il existe, ou au Gestionnaire de programmes.

exit

Expand

Décompresse un ou plusieurs fichiers compressés. Cette commande est utilisée pour récupérer des fichiers compressés de disquettes de distribution.

expand [-r] source [destination]

expand -d source.cab [-f:fichiers]

expand source.cab -f:fichiers destination

 

Paramètres

-r

Renomme les fichiers décompressés.

-d

Affiche la liste des fichiers à l'emplacement source. Ce paramètre ne décompresse pas ou n'extrait pas les fichiers.

-f:fichiers

Spécifie les fichiers d'un fichier cabinet (.cab) à décompresser. Vous pouvez utiliser les caractères génériques (* et ?).

source

Spécifie les fichiers à décompresser. Source peut se composer d'une lettre de lecteur et d'un deux-points, d'un nom de répertoire, d'un nom de fichier ou d'une combinaison de ces éléments. Vous pouvez utiliser les caractères génériques (* et ?).

destination

Spécifie l'emplacement où les fichiers doivent être décompressés. Si source correspond à plusieurs fichiers et si -r n'est pas spécifié, la destination doit être un répertoire. Destination peut se composer d'une lettre de lecteur et d'un deux-points, d'un nom de répertoire, d'un nom de fichier ou d'une combinaison de ces éléments.

 

F

Fastopen

Windows 2000 et le sous-système MS-DOS n'utilisent pas cette commande. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec les fichiers de MS-DOS.

Fc

Compare deux fichiers et affiche leurs différences.

fc [/a] [/b] [/c] [/l] [/lbn] [/n] [/t] [/u] [/w] [/nnnn] [lecteur1:][chemin1]nom_fichier1 [lecteur2:][chemin2]nom_fichier2

fc /b [lecteur1:][chemin1]nom_fichier1 [lecteur2:][chemin2]nom_fichier2

Paramètres

/a

Abrège le résultat d'une comparaison ASCII. Au lieu d'afficher toutes les lignes différentes, fc n'affiche que la première et la dernière ligne de chaque jeu de différences.

/b

Compare les fichiers en mode binaire. Fc compare les deux fichiers octet par octet et ne tente pas de resynchroniser le fichier après la découverte d'une discordance. Ce mode est le mode de comparaison par défaut des fichiers portant l'extension .exe, .com, .sys, .obj, .lib ou .bin.

/c

Ne distingue pas la casse.

/l

Compare les fichiers en mode ASCII. Fc compare les deux fichiers ligne par ligne et tente de resynchroniser les fichiers après la découverte d'une discordance. Ce mode est le mode de comparaison par défaut des fichiers ne portant pas l'extension .exe, .com, .sys, .obj, .lib ou .bin.

/lbn

Spécifie le nombre de lignes de la zone tampon de lignes interne. Le nombre de lignes par défaut de cette zone s'élève à 100. Si le nombre de lignes consécutives différentes des fichiers comparés est supérieur à ce nombre, fc annule la comparaison.

/n

Affiche les numéros des lignes au cours d'une comparaison ASCII.

/t

Ne développe pas les caractères de tabulation en espaces. Le comportement par défaut consiste à traiter les tabulations comme s'il s'agissait d'espaces, avec des taquets tous les huit caractères.

/u

Compare les fichiers comme s'il s'agissait de fichiers texte Unicode.

/w

Compresse les espaces blancs (tabulations et espaces) au cours de la comparaison. Si une ligne contient un grand nombre de tabulations ou d'espaces consécutifs, le commutateur /w traite ces caractères comme un seul espace. Utilisée avec le commutateur /w, la commande fc ne tient pas compte (et n'effectue pas de comparaison) des espaces blancs au début et à la fin d'une ligne.

/nnnn

Indique le nombre de lignes consécutives qui doivent correspondre l'une à l'autre pour que fc considère que les fichiers doivent être resynchronisés. Si le nombre de lignes correspondantes des fichiers est inférieur à ce nombre, fc affiche ces lignes en tant que différences. La valeur par défaut est 2.

[lecteur1:][chemin1]nom_fichier1

Indique l'emplacement et le nom du premier fichier à comparer.

[lecteur2:][chemin2]nom_fichier2

Indique l'emplacement et le nom du second fichier à comparer.

Fcbs

Indique le nombre de blocs de gestion de fichier (FCB) qu'il est possible d'ouvrir en même temps dans le sous-système MS-DOS. Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme pour définir le nombre de FCB.

On appelle bloc de gestion de fichier une structure de données où sont enregistrées des informations concernant un fichier.

fcbs=x

Paramètre

x

Indique le nombre de blocs de gestion de fichier (FCB) qu'il est possible d'ouvrir en même temps dans le sous-système MS-DOS. Les valeurs valides de x s'échelonnent de 1 à 255. La valeur par défaut est 4.

Files

Définit le nombre de fichiers auxquels le sous-système MS-DOS peut avoir simultanément accès. Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme pour définir le paramètre files.

files=x

Paramètre

x

Définit le nombre de fichiers auxquels le sous-système MS-DOS peut avoir simultanément accès. Les valeurs valides de x s'échelonnent de 8 à 255. La valeur par défaut est 8.

Find

Cherche une chaîne de texte déterminée dans un ou plusieurs fichiers.

Après avoir cherché la chaîne dans les fichiers spécifiés, find affiche toutes les lignes de texte qui la contiennent.

find [/v] [/c] [/n] [/i] "chaîne" [[lecteur:][chemin]nom_fichier[...]]

Paramètres

/v

Affiche toutes les lignes qui ne contiennent pas la chaîne spécifiée.

/c

N'affiche que le nombre de lignes qui contiennent la chaîne spécifiée.

/n

Fait précéder chaque ligne du fichier par son numéro.

/i

Spécifie que la recherche ignore la casse.

"chaîne"

Représente le groupe de caractères à rechercher. Vous devez obligatoirement encadrer le texte de la chaîne par des guillemets.

[lecteur:][chemin] nom_fichier

Indique l'emplacement et le nom du fichier où la chaîne spécifiée doit être recherchée.

Findstr

Cherche des chaînes dans des fichiers au moyen de texte littéral ou d'expressions régulières. Cliquez sur Devinfo, remarques dans la liste Voir aussi pour obtenir la liste des symboles d'expression régulière acceptés par findstr.

findstr [/b] [/e] [/l] [/c:chaîne] [/r] [/s] [/i] [/x] [/v] [/n] [/m] [/o] [/g:fichier] [/f:fichier] [/d:liste_répertoire] [/a:attribut couleur] [chaînes] [[lecteur:][chemin] nom_fichier [...]]

Paramètres

/b

Ne reconnaît un modèle qu'au début d'une ligne.

/e

Ne reconnaît un modèle qu'à la fin d'une ligne.

/l

Utilise les chaînes de recherche littéralement.

/c: chaîne

Utilise le texte spécifié comme chaîne de recherche littérale.

/r

Utilise les chaînes de recherche comme expressions régulières. Ce commutateur n'est pas requis. findstr peut interpréter tous les méta-caractères comme des expressions régulières, à moins que le commutateur /l ne soit utilisé.

/s

Recherche les fichiers concordants dans le répertoire en cours ainsi que dans tous ses sous-répertoires.

/i

Spécifie que la recherche ignore la casse.

/x

Imprime les lignes qui correspondent exactement.

/v

Imprime uniquement les lignes qui ne contiennent pas de correspondance.

/n

Imprime le numéro de ligne devant chaque ligne qui correspond.

/m

Imprime uniquement le nom de fichier si un fichier contient une correspondance.

/o

Imprime le décalage devant chaque ligne correspondante.

/g fichier

Obtient les chaînes de recherche à partir du fichier spécifié.

/f fichier

Lit la liste des fichiers à partir du fichier spécifié.

/d liste_répertoire

Effectue la recherche dans une liste de répertoires séparés par des virgules.

/a attribut couleur

Spécifie des attributs de couleur avec deux chiffres hexadécimaux.

Utilisez des espaces pour séparer plusieurs chaînes de recherche, sauf si vous faites précéder l'argument du commutateur /c, comme le montre l'exemple suivant :

findstr "bonne nuit" x.y

recherche " bonne " ou " nuit " dans le fichier x.y. La commande suivante, par contre, recherche " bonne nuit " dans le fichier x.y.

findstr /c:"bonne nuit" x.y'

Finger

Affiche les informations relatives à un utilisateur sur le système spécifié qui exécute le service Finger. La sortie varie en fonction des caractéristiques du système distant. Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé.

finger [-l] [utilisateur]@ordinateur [...]

Paramètres

-l

Affiche les informations sous forme de liste longue.

utilisateur

Spécifie l'utilisateur pour lequel les informations sont recherchées. Pour afficher les informations relatives à tous les utilisateurs du système spécifié, omettez ce paramètre.

@ordinateur

For

Exécute une commande déterminée pour chaque fichier appartenant à un jeu particulier.

La commande for peut être utilisée dans un programme de commandes ou directement à l'invite de commandes.

Pour utiliser for dans un programme de commandes, employez la syntaxe suivante :

for %%variable in (jeu) do commande [paramètres-commande]

Pour utiliser for à l'invite de commandes, employez la syntaxe suivante :

for %variable in (jeu) do commande [paramètres-commande]

Paramètres

%%variable ou %variable

Représente un paramètre remplaçable. La commande for remplace %%variable (ou %variable) par chaque chaîne de texte du jeu spécifié jusqu'à ce que la commande (spécifiée dans paramètres-commande) ait traité tous les fichiers. Utilisez %%variable pour exécuter la commande for dans un programme de commandes. Utilisez %variable pour exécuter for à l'invite de commandes. N'oubliez pas que les noms de variables respectent la casse.

(jeu)

Désigne un ou plusieurs fichiers ou chaînes de texte à faire traiter par la commande spécifiée. Les parenthèses sont obligatoires.

commande

Représente la commande à exécuter sur chaque fichier inclus dans le jeu désigné.

paramètres-commande

Indique tous les paramètres ou commutateurs à utiliser avec la commande spécifiée (si celle-ci utilise des paramètres ou des commutateurs).

Si les extensions de commande sont activées (ce qui est le cas par défaut dans Windows 2000), d'autres formes de la commande for sont prises en charge.

Forcedos

Lance le programme indiqué dans le sous-système MS-DOS. Cette commande est nécessaire uniquement pour les programmes MS-DOS non reconnus comme tels par Windows 2000.

forcedos [/d répertoire] nom_fichier [paramètres]

Paramètres

/d répertoire

Indique le répertoire en cours du programme à utiliser.

nom_fichier

Indique le programme à lancer. Si ce programme n'est pas dans le répertoire en cours ou dans le chemin de Windows 2000, vous devez indiquer la lettre du lecteur ou les répertoires du programme.

paramètres

Spécifie les paramètres à passer au programme.

Format

Formate le disque du volume spécifié afin qu'il puisse recevoir des fichiers Windows 2000. Pour formater un disque dur, vous devez être membre du groupe Administrateurs.

format volume [/fs:système-fichier] [/v:nom] [/q] [/a:taille_unité] [/f:taille] [/t:pistes /n:secteurs] [/c] [/x] [/1] [/4] [/8]

Paramètres

volume:

Spécifie le point de fixation, le nom de volume ou la lettre du lecteur à formater. Si vous n'utilisez aucun des commutateurs suivants, format détermine le format par défaut du disque d'après le type du volume.

/fs:système-fichier

Spécifie le système de fichier à utiliser, à savoir FAT, FAT32 ou NTFS. Les disquettes ne peuvent utiliser que le système FAT.

/v:nom

Représente le nom du volume. Si vous omettez le commutateur /v ou si vous l'utilisez sans spécifier de nom de volume, Windows 2000 vous demande ce nom une fois le formatage achevé. Utilisez la syntaxe /v: pour éviter de devoir spécifier un nom de volume. Si vous formatez plusieurs disquettes au moyen d'une seule commande format, elles reçoivent toutes le même nom de volume. Le commutateur /v n'est pas compatible avec le commutateur /8. Pour plus d'informations sur les noms de volume de disque, cliquez sur Dir, Label et Vol dans la liste Voir aussi.

/a:taille_unité

Spécifie la taille de l'unité d'allocation à utiliser sur les volumes FAT, FAT32 ou NTFS. Utilisez l'une des valeurs ci-dessous pour taille_unité. Si taille_unité n'est pas spécifié, le choix est déterminé par la taille du volume.

512 

Crée 512 octets par cluster.

1024 

Crée 1024 octets par cluster.

2048 

Crée 2048 octets par cluster.

4096 

Crée 4 096 octets par cluster.

8192 

Crée 8 192 octets par cluster.

16K 

Crée 16 kilo-octets par cluster.

32K 

Crée 32 kilo-octets par cluster.

64K 

Crée 64 kilo-octets par cluster.

/q

Supprime la table de fichiers et le répertoire racine d'un disque précédemment formaté, mais ne cherche pas les zones défectueuses du disque. N'utilisez ce commutateur que pour formater des volumes déjà formatés auparavant et en bon état.

/f:taille

Indique la taille de la disquette à formater. Dans la mesure du possible, utilisez ce commutateur plutôt que les commutateurs /t et /n. Utilisez l'une des valeurs ci-dessous pour taille :

160 ou 160k ou 160ko
, disquette 5,25 pouces simple face, double densité de 160 Ko,

180 ou 180k ou 180ko
, disquette 5,25 pouces simple face, double densité de 180Ko,

320 ou 320k ou 320ko
, disquette 5,25 pouces double face, double densité de 320 Ko,

360 ou 360k ou 360ko
, disquette 5,25 pouces double face, double densité de 360 Ko,

720 ou 720k ou 720ko
, disquette 3,5 pouces double face, double densité de 720 Ko,

1200 ou 1200k ou 1200ko ou 1,2 ou 1,2m ou 1,2mo
, disquette 5,25 pouces double face, quadruple densité de 1,2 Mo,

1440 ou 1440k ou 1440ko ou 1,44 ou 1,44m ou 1,44mo
, disquette 3,5 pouces double face, quadruple densité de 1,44 Mo,

2880 ou 2880k ou 2880ko ou 2,88 ou 2,88m ou 2,88mo
, disquette 3,5 pouces double face de 2,88 Mo

20,8 ou 20,8m ou 20,8mo
, disque magnétique optique 3,5 pouces de 20,8 Mo

/t:pistes

Spécifie le nombre de pistes du disque. Dans la mesure du possible, utilisez le commutateur /f en lieu et place de celui-ci. Si vous vous servez du commutateur /t, vous devez également utiliser le commutateur /n. L'emploi de ces deux commutateurs constitue une autre méthode de spécification de la taille du disque à formater. Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /f avec le commutateur /t.

/n:secteurs

Spécifie le nombre de secteurs par piste. Dans la mesure du possible, utilisez le commutateur /f en lieu et place de celui-ci. Si vous vous servez du commutateur /n, vous devez également utiliser le commutateur /t. L'emploi de ces deux commutateurs constitue une autre méthode de spécification de la taille du disque à formater. Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /f avec le commutateur /n.

/c

Les fichiers créés sur le nouveau volume seront compressés par défaut.

/x

Commande la décompression éventuelle du volume avant son formatage. Tous les descripteurs ouverts du volume ne seront plus valides.

/1

Formate une seule face de la disquette.

/4

Formate une disquette 5,25 pouces, 360KB Ko, double face et double densité dans un lecteur de 1,2 Mo. La lecture, dans certains lecteurs de 360KB Ko, des disquettes formatées avec ce commutateur n'est pas toujours fiable. Utilisé avec le commutateur /1, ce commutateur formate une disquette 5,25 pouces simple face de 180 Ko.

/8

Formate une disquette 5,25 pouces avec 8 secteurs par piste. Ce commutateur formate une disquette de manière à ce qu'elle soit compatible avec les versions de MS-DOS antérieures à la version 2.0.

Ftp

Transfère les fichiers de/vers un système utilisant un service serveur FTP (parfois appelé daemon ou démon). Ftp peut être utilisée de manière interactive. Cliquez sur Commandes ftp dans la liste Voir aussi pour obtenir une description des sous-commandes ftp disponibles. Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé. Ftp est un service qui, une fois démarré, crée un sous-environnement pour l'emploi de commandes ftp et à partir duquel vous pouvez revenir à l'invite de commandes Windows 2000 en tapant la sous-commande quit. Quand le sous-environnement ftp tourne, il est indiqué par l'invite de commandes ftp.

ftp [-v] [-n] [-i] [-d] [-g] [-s:nom_fichier] [-a] [-w:taille_tampon] [ordinateur]

Paramètres

-v

Supprime l'affichage des réponses du serveur distant.

-n

Supprime l'ouverture automatique de session à la connexion.

-i

Désactive les messages interactifs lors des transferts de fichiers multiples.

-d

Active le débogage en affichant toutes les commandes ftp transmises entre le client et le serveur.

-g

Désactive la globalisation des noms de fichier qui permet d'utiliser des caractères génériques (* et ?) dans les noms de fichier et les chemins locaux. (Consultez la commande glob dans la documentation en ligne Référence des commandes).

-s:nom_fichier

Spécifie un fichier texte contenant les commandes ftp exécutées automatiquement après le démarrage de ftp. Aucun espace n'est admis pour ce paramètre. Utilisez ce commutateur au lieu du symbole de redirection (>).

-a

Utilise une interface locale à la connexion de la liaison de données.

-w:taille_tampon

Remplace la taille de tampon de transfert par défaut (4 096).

ordinateur

Spécifie le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur distant cible de la connexion. S'il est spécifié, ce paramètre doit être le dernier de la ligne.

Ftype

Affiche ou modifie les types des fichiers employés dans les associations d'extensions de fichiers.

Ftype [type_fichier[=[commande]]]

Paramètres

type_fichier

Spécifie le type de fichier que vous voulez afficher ou modifier.

commande

Spécifie la commande open à utiliser pour ouvrir les fichiers de ce type.

Tapez ftype sans paramètre pour afficher les types de fichiers en cours pour lesquels des chaînes de commande open sont définies.

Tapez ftype type_fichier pour afficher la chaîne de commande open en cours pour ce type de fichier.

Tapez ftype type_fichier= pour supprimer la chaîne de commande open pour le type de fichier.

Dans une chaîne de commande open, ftype substitue les variables suivantes :

%0 ou %1 sont remplacées par le nom du fichier ouvert.

%* est remplacée par tous les paramètres.

%~n est remplacée par tous les paramètres restants, en commençant par le paramètre nième, où n correspond à n'importe quel nombre compris entre 2 et 9.

%3 est remplacée par le premier paramètre, %4 par le deuxième, etc.

G

Goto

Dirige Windows 2000 vers la ligne d'un programme de commandes marquée de l'étiquette que vous spécifiez.

Dans un programme de commandes, la commande goto renvoie Windows 2000 à une ligne identifiée par une étiquette. Lorsque Windows 2000 trouve l'étiquette, il traite les commandes à partir de la ligne suivante.

goto étiquette

Paramètre

étiquette

Spécifie la ligne du programme de commandes à laquelle vous renvoyez Windows 2000. Si les extensions de commande sont activées (ce qui est le cas par défaut dans Windows 2000), goto change de la manière suivante :

L'utilisation de la commande goto avec une étiquette cible de type :EOF transfère le contrôle à la fin du fichier script de commande en cours et quitte celui-ci sans définir d'étiquette. Quand vous utilisez goto avec l'étiquette :EOF, vous devez insérer un deux-points devant l'étiquette, par exemple :

goto :EOF

Pour plus d'informations sur les extensions de la commande call qui rendent cette fonctionnalité utile ou sur l'activation des extensions de commande, cliquez sur cmd dans la liste Voir aussi.

Graftabl

Permet à Windows 2000 d'afficher les caractères étendus d'une page de codes spécifiée en mode plein écran. Les caractères étendus ne sont pas affichés en mode Fenêtre.

graftabl [xxx] [/status]

Paramètres

xxx

Indique la page de codes pour laquelle Windows 2000 doit définir la présentation des caractères étendus en mode graphique. La liste ci-dessous indique le numéro d'identification de chaque page de codes valide ainsi que le pays/région ou la langue correspondante :
437 États-Unis
850 Multilingue (Latin I)
852 Slave (Latin II)
855 Cyrillique (Russe)
857 Turc
860 Portugais
861 Islandais
863 Français (Canada)
865 Scandinave
866 Russe
869 Grec moderne

/status

Identifie la page de codes devant être utilisée par graftabl.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des pages de codes, cliquez sur chcp ou mode (définition des pages de codes des périphériques) dans la liste Voir aussi.

Graphics

Charge en mémoire un programme permettant à Windows 2000 d'imprimer sur une imprimante le contenu affiché de l'écran lorsque vous utilisez une carte couleur ou graphique.

graphics [type] [[lecteur:][chemin] nom_fichier] [/r] [/b] [/lcd] [/printbox:std | /printbox:lcd]

Paramètres

type

Spécifie le type de l'imprimante. La liste ci-dessous indique chaque valeur valide de ce paramètre, accompagnée d'une description sommaire :

Paramètre

Description

color1

Imprimante couleur IBM PC avec ruban noir

color4

Imprimante couleur IBM PC avec ruban RVB (rouge, vert, bleu et noir)

color8

Imprimante couleur IBM PC avec ruban CMJ (cyan, magenta, jaune et noir)

hpdefault

N'importe quelle imprimante Hewlett-Packard PCL

deskjet

Imprimante Hewlett-Packard DeskJet

graphics

Imprimante IBM Personal Graphics, IBM Proprinter ou IBM Quietwriter

graphicswide

Imprimante IBM Personal Graphics avec chariot de 11 pouces de large

laserjet

Imprimante Hewlett-Packard LaserJet

laserjetii

Imprimante Hewlett-Packard LaserJet II

paintjet

Imprimante Hewlett-Packard PaintJet

quietjet

Imprimante Hewlett-Packard QuietJet

quietjetplu

Imprimante Hewlett-Packard QuietJet Plus

ruggedwriter

Imprimante Hewlett-Packard RuggedWriter

ruggedwriterwide

Imprimante Hewlett-Packard RuggedWriterwide

thermal

Imprimante thermique convertible IBM PC

thinkjet

Imprimante Hewlett-Packard ThinkJet.

[lecteur:][chemin] nom_fichier

Indique l'emplacement et le nom du profil d'imprimante qui contient des informations sur toutes les imprimantes prises en charge. Si ce paramètre est omis, Windows 2000 cherche un fichier nommé Graphics.pro dans le répertoire en cours et dans celui qui contient le fichier Graphics.com.

/r

Imprime l'image telle qu'elle apparaît à l'écran (caractères blancs sur fond noir) et non pas l'inverse (caractères noirs sur fond blanc), comme c'est le cas par défaut.

/b

Imprime l'arrière-plan en couleur. Ce commutateur est valide pour les imprimantes color4 et color8.

/lcd

Imprime une image selon les proportions de l'affichage à cristaux liquides au lieu de celles du CGA. L'effet de ce commutateur est identique à celui de /printbox:lcd.

/printbox:std | /printbox:lcd

Sélectionne la taille printbox. Vous pouvez abréger printbox sous la forme pb. Vérifiez le premier opérande de l'instruction printbox dans le fichier Graphics.pro et utilisez le commutateur /printbox:std si cet opérande est std ou le commutateur /printbox:lcd si l'opérande est lcd.

H

Help

Fournit des informations en ligne sur les commandes Windows 2000 (qui ne sont pas des commandes de réseau).

help [commande]

Paramètre

commande

Représente le nom de la commande sur laquelle vous voulez obtenir des informations. Si vous ne donnez pas de nom de commande, help affiche la liste des commandes du système Windows 2000 et décrit sommairement chacune d'entre elles.

Remarque

help xcopy
xcopy /?

La seconde commande est légèrement plus rapide.

Pour plus d'informations sur l'aide relative aux commandes de réseau, cliquez sur net help dans la liste Voir aussi.

Hostname

Imprime le nom de l'ordinateur en cours (hôte). Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé.

hostname

 

I

Install

Charge en mémoire un programme résidant dans la mémoire. Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme pour désigner le programme à installer.

install=[lecteur:][chemin] nom_fichier [paramètres-commande]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nom_fichier

Indique l'emplacement et le nom du programme résident que vous voulez exécuter.

paramètres-commande

Définit des paramètres pour le programme spécifié par nom_fichier.

Ipconfig

Cette commande de diagnostic affiche toutes les valeurs de la configuration réseau TCP/IP en cours. Elle sert particulièrement sur les systèmes exécutant DHCP, car elle permet aux utilisateurs de déterminer les valeurs de la configuration TCP/IP configurées par DHCP.

ipconfig [/all | /renew [carte] | /release [carte]]

Paramètres

all

Affiche toutes les informations. Sans ce commutateur, ipconfig affiche uniquement l'adresse IP, le masque de sous-réseau et les valeurs passerelle par défaut de chaque carte réseau.

/renew [carte]

Renouvelle les paramètres de configuration DHCP. Cette option est disponible uniquement sur les systèmes dotés du Service clients DHCP. Pour spécifier un nom de carte, tapez celui qui apparaît quand vous utilisez ipconfig sans paramètre.

/release [carte]

Libère la configuration DHCP actuelle. Cette option désactive TCP/IP sur le système local. Elle est disponible uniquement sur les clients DHCP. Pour spécifier un nom de carte, tapez celui qui apparaît quand vous utilisez ipconfig sans paramètre.

Lorsqu'il est spécifié sans paramètre, l'utilitaire ipconfig présente toutes les valeurs de la configuration TCP/IP en cours, y compris l'adresse IP et le masque de sous-réseau. Cet utilitaire sert particulièrement sur les systèmes exécutant DHCP, car il permet aux utilisateurs de déterminer les valeurs configurées par DHCP.

Ipxroute

Affiche et modifie les informations relatives aux tables de routage utilisées par le protocole IPX. Cette commande possède des options différentes pour le routage IPX et le routage source. Séparez toutes les options par des espaces.

Options de routage IPX

ipxroute serveurs [/type=x]

ipxroute stats [/show] [/clear]

ipxroute table

Paramètres

serveurs [/type=x]

Affiche la table des points d'accès au service (SAP, Service Access Point) pour le type de serveur spécifié. x doit être un entier. /type=4, par exemple, affiche tous les serveurs de fichiers. Si aucun /type n'est spécifié, les serveurs de tous les types sont affichés. La liste est triée par nom de serveur.

stats [/show] [/clear]

Affiche ou efface les statistiques d'interface du routeur IPX. /show est le paramètre par défaut. /clear efface les statistiques.

table

Affiche la table de routage IPX, triée par numéro de réseau.

Options de routage source

ipxroute carte=n [clear] [def] [gbr] [mbr] [remove=xxxxx]

ipxroute config

Paramètres

carte=n

Spécifie la carte réseau qui fait l'objet de la requête ou pour laquelle vous définissez des paramètres.

clear

Efface la table de routage source.

def

Envoie les paquets en diffusion ALL ROUTES. Si un paquet est transmis à une adresse MAC unique ne figurant pas dans la table de routage source, il est envoyé par défaut à la diffusion SINGLE ROUTES.

gbr

Envoie les paquets en diffusion ALL ROUTES. Si un paquet est transmis à l'adresse de diffusion (FFFFFFFFFFFF), il est envoyé par défaut à la diffusion SINGLE ROUTES.

mbr

Envoie les paquets en diffusion ALL ROUTES. Si un paquet est transmis à une adresse multicast (C000xxxxxxxx), il est envoyé par défaut à la diffusion SINGLE ROUTES.

remove=xxxxx

Supprime l'adresse de noeud donnée de la table de routage source.

config

Affiche des informations sur toutes les liaisons pour lesquelles IPX est configuré.

Irftp

Envoie des fichiers sur une liaison infrarouge (nécessite un périphérique infrarouge sur l'ordinateur).

irftp [/h] [[lecteur:][chemin]nom_fichier [autres_fichiers]]

irftp /s

/h

Spécifie le mode caché, qui transmet les fichiers sources sur la liaison infrarouge sans afficher la boîte de dialogue Liaison sans fil.

[[lecteur:][chemin]nom_fichier [autres_fichiers]

Emplacements et noms des fichiers que vous souhaitez transmettre sur une connexion infrarouge. Si vous ne spécifiez pas de fichier, la boîte de dialogue d'ouverture de fichiers Liaison sans fil apparaît pour vous permettre de sélectionner les fichiers à envoyer sur la liaison.

/s

Ouvre les propriétés de la boîte de dialogue Liaison sans fil.

L

Label

Crée, change ou supprime le nom de volume d'un disque.

Windows 2000 affiche le nom de volume dans la liste du répertoire. Si un numéro de série de volume existe, Windows 2000 l'affiche également.

label [lecteur:][nom]

Paramètres

Aucun

Tapez label sans paramètre pour changer le nom de volume en cours ou supprimer le nom existant.

lecteur:

Indique l'emplacement du disque à nommer.

nom

Indique le nouveau nom de volume. Vous devez inclure le signe deux-points (:) entre le lecteur et le nom.

Lastdrive

Windows 2000 et le sous-système MS-DOS n'exécutent pas d'action pour cette commande. Elle n'est acceptée que pour la compatibilité avec MS-DOS.

Les lecteurs sont toujours définis à la valeur maximale (Z).

Libpath

Indique les répertoires dans lesquels le sous-système OS/2 doit rechercher des bibliothèques de liaison dynamique (DLL, Dynamic-Link Libraries). Pour utiliser cette commande, modifiez le fichier Config.sys à l'aide d'un éditeur OS/2.

libpath=[lecteur:]chemin[;[lecteur:]chemin][...]

Paramètres

lecteur:

Spécifie le lecteur où se trouvent les DLL. Si vous n'indiquez pas de lecteur, le sous-système OS/2 effectue la recherche sur le disque placé dans le lecteur en cours.

chemin

Spécifie le répertoire dans lequel les DLL doivent être recherchées. Vous pouvez spécifier plus d'un répertoire, en séparant les noms par des points-virgules (;).

Loadfix

S'assure que le programme est chargé au-dessus des premiers 64KB Ko de mémoire conventionnelle et exécute le programme.

loadfix [lecteur:][chemin] nom_fichier

[lecteur:][chemin]

Indique le lecteur et le répertoire du programme.

nom_fichier

Indique le nom du programme.

Loadhigh (Lh)

Charge un programme dans la zone de mémoire haute. Le chargement d'un programme dans la zone de mémoire haute permet de libérer de l'espace dans la mémoire conventionnelle pour d'autres programmes. Utilisez le fichier racine_système\System32\Config.nt ou le fichier de démarrage équivalent spécifié dans le fichier PIF d'un programme pour désigner le programme à charger dans la zone de mémoire haute.

loadhigh [lecteur:][chemin] nom_fichier [paramètres]

lh [lecteur:][chemin] nom_fichier [paramètres]

Paramètres

[lecteur:][chemin] nom_fichier

Indique l'emplacement et le nom du programme à charger.

paramètres

Spécifie les éventuelles informations de la ligne de commande requises par le programme.

Lpq

Cet utilitaire de diagnostic sert à obtenir l'état d'une file d'attente d'impression sur un ordinateur utilisant le serveur LPD.

lpq -Sserveur -Pimprimante [-l]

Paramètres

-Sserveur

Spécifie le nom de l'ordinateur auquel l'imprimante est connectée.

-Pimprimante

Spécifie le nom de l'imprimante correspondant à la file d'attente.

-l

Demande l'état détaillé.

Lpr

Cet utilitaire de connectivité sert à imprimer un fichier via un ordinateur utilisant un serveur LPD.

lpr -Sserveur -Pimprimante [-Cclasse] [-Jnom_tâche] [-O option] nom_fichier

Paramètres

-Sserveur

Spécifie le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur auquel l'imprimante est connectée.

-Pimprimante

Spécifie le nom de l'imprimante correspondant à la file d'attente.

-Cclasse

Spécifie le contenu de la page d'accueil de la classe.

-Jnom_tâche

Spécifie le nom de cette tâche.

-O option

Spécifie le type du fichier. Le type par défaut est un fichier texte. Utilisez -Ol ('l' minuscule) pour un fichier binaire (par exemple, PostScript).

nom_fichier

Nom du fichier à imprimer.

M

Mem

Affiche des informations concernant les zones de mémoire allouées, les zones de mémoire libre et les programmes actuellement chargés en mémoire dans le sous-système MS-DOS.

mem [/program|/debug|/classify]

Paramètres

Aucun

Tapez mem sans paramètre pour afficher l'état de la mémoire utilisée et disponible du sous-système MS-DOS.

/program

Affiche l'état des programmes actuellement chargés en mémoire. Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /program avec le commutateur /debug ou /classify. Vous pouvez abréger /program sous la forme /p.

/debug

Affiche l'état des programmes actuellement chargés et des pilotes internes, ainsi que d'autres informations de programmation. Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /debug avec le commutateur /program ou /classify. Vous pouvez abréger /debug sous la forme /d.

/classify

Affiche l'état des programmes chargés dans la mémoire conventionnelle et dans la zone de mémoire haute. Ce commutateur affiche la taille de chaque programme en notation décimale et hexadécimale, résume l'usage de la mémoire et indique les plus grands blocs de mémoire disponibles. Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /classify avec le commutateur /program ou /debug. Vous pouvez abréger /classify sous la forme /c.

Mkdir (md)

Crée un répertoire ou sous-répertoire.

mkdir [lecteur:]chemin

md [lecteur:]chemin

Paramètres

lecteur:

Désigne le lecteur dans lequel vous voulez créer le répertoire.

chemin

Indique le nom et l'emplacement du nouveau répertoire. La longueur maximale d'un chemin est déterminée par le système de fichiers.

Mode

Configure les périphériques système. La commande mode assure de nombreuses tâches différentes, telles que l'affichage de l'état du système, le changement des paramètres système ou la reconfiguration de ports ou de périphériques.

Emploi de la commande mode

Comme la commande mode peut réaliser un grand nombre de tâches différentes, la syntaxe requise pour chacune d'entre elles est différente. Les tâches sont donc traitées ici séparément. Le tableau ci-dessous présente la liste des tâches pour lesquelles il est possible d'utiliser la commande mode.

More

Affiche un écran de sortie à la fois. On utilise normalement cette commande pour afficher les fichiers de grandes dimensions. Vous pouvez l'utiliser par elle-même ou pour contrôler les données de sortie d'une autre commande, telle que la commande type. Quand l'affichage remplit la zone d'affichage disponible, l'invite more apparaît pour vous permettre d'entrer n'importe quelle commande visant à contrôler l'affichage du reste du fichier.

nom-de-la-commande | more [/c] [/p] [/s] [/tn] [+n]

more [[/c] [/p] [/s] [/tn] [+n]] < [lecteur:] [chemin] nom_fichier

more [/c] [/p] [/s] [/tn] [+n] [fichiers]

Paramètres

[lecteur:] [chemin] nom_fichier

Désigne le fichier à afficher.

nom-de-la-commande

Désigne la commande dont les données de sortie doivent être affichées.

/c

Efface l'écran avant d'afficher une page.

/p

Développe les caractères de saut de page.

/s

Remplace des lignes blanches multiples par une seule.

/tn

Remplace les caractères de tabulation par n espaces.

+n

Affiche le premier fichier commençant à la ligne spécifiée par n.

fichiers

Spécifie la liste de fichiers à afficher. Séparez les noms des fichiers par des espaces.

Sous-commandes More

Les commandes suivantes sont acceptées à l'invite more (-- Suite --) .

Touche

Action

espace

Affiche la page suivante.

ENTRÉE

Affiche la ligne suivante.

F

Affiche le fichier suivant.

q

Quitte.

?

Affiche les commandes disponibles.

=

Affiche le numéro de ligne.

P n

Affiche les n lignes suivantes.

S n

Saute les n lignes suivantes.

 

Pour plus d'informations, cliquez sur Commandes filtre, Symboles de redirection, Dir ou Type dans la liste Voir aussi.

Mountvol

Crée, supprime ou répertorie le point de fixation d'un volume. Mountvol permet de lier des partitions de volume sans avoir recours à une lettre de lecteur dans Windows 2000.

mountvol [lecteur:]chemin nom_volume

mountvol [lecteur:]chemin /d

mountvol [lecteur:]chemin /l


Paramètres

[lecteur:]chemin

Spécifie le dossier du répertoire NTFS existant où résidera le point de fixation.

nom_volume

Indique le nom de volume qui correspond à la cible du point de fixation. Si vous ne spécifiez pas de nom de volume, mountvol affiche la liste des noms de volume de toutes les partitions.

/d

Supprime le point de fixation du volume du dossier spécifié.

/l

Affiche la liste des noms de volume du dossier spécifié.

Move

Transfère un ou plusieurs fichiers d'un répertoire vers le répertoire spécifié.

move [/y | /-y] [source] [cible]

Paramètres

/y

Supprime la confirmation de remplacement d'un fichier de destination existant.

Le commutateur /y peut être prédéfini dans la variable d'environnement COPYCMD. Ce paramètre peut être annulé en spécifiant /-y sur la ligne de commande. Par défaut, vous êtes invité à confirmer le remplacement, sauf si la commande copy est exécutée à partir d'un script de commande.

/-y

Demande la confirmation de remplacement d'un fichier de destination existant.

source

Indique le chemin d'accès et le nom du ou des fichiers à transférer. Si vous souhaitez transférer ou renommer un répertoire, source doit contenir le nom et le chemin du répertoire en cours.

cible

Indique le chemin d'accès et le nom de la destination des fichiers transférés. Si vous souhaitez transférer ou renommer un répertoire, cible doit contenir le nom et le chemin du répertoire souhaité.

N

Nbtstat

Cette commande de diagnostic affiche les statistiques de protocole et les connexions TCP/IP en cours utilisant NBT (NetBIOS sur TCP/IP). Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé.

nbtstat [-a nom_distant] [-A adresse IP] [-c] [-n] [-R] [-r] [-S] [-s] [intervalle]

Paramètres

-a nom_distant

Affiche la table des noms de l'ordinateur distant en utilisant le nom.

-A adresse IP

Affiche la table des noms de l'ordinateur distant en utilisant son adresse IP.

-c

Affiche le contenu du cache de noms NetBIOS en donnant l'adresse IP de chaque nom.

-n

Affiche les noms NetBIOS locaux. La mention Registered indique que le nom est enregistré par diffusion (Bnode) ou par WINS (autres types de noeuds).

-R

Recharge le fichier Lmhosts après avoir purgé tous les noms du cache de noms NetBIOS.

-r

Affiche les statistiques de résolution de noms pour la résolution de noms en réseau Windows. Sur un système Windows 2000 configuré pour utiliser WINS, cette option renvoie le nombre de noms résolus et enregistrés par diffusion ou par WINS.

-S

Affiche les sessions client et serveur, en répertoriant les ordinateurs distants par adresse IP uniquement.

-s

Affiche les sessions client et serveur. Ce commutateur tente de convertir l'adresse IP de l'ordinateur distant en un nom à l'aide du fichier Hosts.

intervalle

Affiche les statistiques sélectionnées de manière répétée avec un intervalle (en secondes) entre chaque occurrence. Appuyez sur CTRL+C pour interrompre l'affichage des statistiques. Si ce paramètre est omis, nbstat n'imprime qu'une seule fois les informations de la configuration.

Net (options de la ligne de commande)

Beaucoup de commandes réseau de Windows 2000 commencent par le mot net. Ces commandes possèdent certaines propriétés en commun :

 

Net accounts

Met à jour la base de données des comptes d'utilisateurs et modifie les paramètres de mot de passe et d'ouverture de session exigés pour tous les comptes. Le service Accès réseau doit être en cours d'exécution sur l'ordinateur pour lequel vous désirez modifier les paramètres de compte.

net accounts [/forcelogoff:{minutes | no}] [/minpwlen:longueur] [/maxpwage:{jours | unlimited}] [/minpwage:jours] [/uniquepw:nombre] [/domain]

net accounts [/sync] [/domain]

Paramètres

Aucun

Tapez net accounts sans paramètre pour afficher les paramètres en cours relatifs au mot de passe, aux conditions d'ouverture de session et aux informations sur le domaine.

/forcelogoff:{minutes | no}

Définit le délai (en minutes) devant s'écouler avant que ne soit fermée la session d'un utilisateur sur un serveur lorsque le compte d'utilisateur ou le temps d'ouverture de session valide expire. L'option no empêche la fermeture de session forcée. La valeur par défaut est no.

Lorsque l'option /forcelogoff:minutes est utilisée, Windows 2000 envoie un avertissement en minutes avant de déconnecter l'utilisateur du réseau. Si des fichiers sont ouverts, Windows 2000 en avertit l'utilisateur. Quand minutes est inférieur à 2, Windows 2000 avertit l'utilisateur pour qu'il ferme immédiatement sa session sur le réseau.

/minpwlen:longueur

Fixe le nombre minimal de caractères pour le mot de passe d'un compte d'utilisateur. La plage est comprise entre 0 et 127 caractères et la longueur par défaut est 6 caractères.

/maxpwage:{jours | unlimited}

Fixe la durée maximale de validité (en jours) du mot de passe d'un compte d'utilisateur. Avec la valeur unlimited, il n'y a pas de durée maximale. L'option /maxpwage doit avoir une valeur supérieure à celle de /minpwage. La plage est comprise entre 1 et 49 710 jours (unlimited) et la durée par défaut est 90 jours.

/minpwage:jours

Fixe le délai minimal (en jours) devant s'écouler avant qu'un utilisateur puisse changer le mot de passe. La valeur 0 ne fixe pas de délai minimal. La plage est comprise entre 0 et 49 710 jours et la valeur par défaut est 0 jour.

/uniquepw:nombre

Interdit à un utilisateur de reprendre le même mot de passe pendant nombre changements de mot de passe. La plage est comprise entre 0 et 24 changements de mot de passe et la valeur par défaut est 5 changements de mot de passe.

/domain

Exécute l'opération sur le contrôleur principal de domaine du domaine en cours. Sinon, l'opération est effectuée sur l'ordinateur local.

Ce paramètre s'applique uniquement aux ordinateurs Windows 2000 Workstation qui sont membres d'un domaine Windows 2000 Server. Par défaut, les ordinateurs Windows 2000 Server exécutent les opérations sur le contrôleur de domaine principal.

/sync

En cas d'emploi sur le contrôleur principal de domaine, se traduit par la synchronisation de tous les contrôleurs secondaires de domaine. En cas d'emploi sur le contrôleur secondaire de domaine, se traduit par la synchronisation de ce contrôleur secondaire de domaine seulement avec le contrôleur principal de domaine. Cette commande s'applique uniquement aux ordinateurs qui sont membres d'un domaine Windows 2000 Server.

Net computer

Ajoute ou supprime des ordinateurs dans une base de données de domaine. Cette option n'est disponible que sur les ordinateurs exécutant Windows 2000 Server.

net computer \\nom_ordinateur {/add | /del}

Paramètres

\\nom_ordinateur

Spécifie l'ordinateur à ajouter ou supprimer dans le domaine.

/add

Ajoute l'ordinateur spécifié au domaine.

/del

Supprime l'ordinateur spécifié du domaine.

Net config

Affiche les services configurables qui sont en cours d'exécution, ou affiche et modifie les paramètres relatifs à un service.

net config [service [options]]

Paramètres

Aucun

Tapez net config sans paramètre pour afficher la liste des services configurables.

service

Spécifie un service (serveur ou station de travail) qui peut être configuré avec la commande net config.

options

Les options sont particulières au service. Pour plus d'informations sur la syntaxe complète, cliquez sur net config server ou net config workstation dans la liste Voir aussi.

Net config server

Affiche ou modifie les paramètres du service Serveur pendant que ce service est en cours d'exécution.

net config server [/autodisconnect:délai] [/srvcomment:"texte "] [/hidden:{yes | no}]

Paramètres

Aucun

Tapez net config server pour afficher la configuration en cours du service Serveur.

/autodisconnect:délai

Fixe (en minutes) le délai maximal pendant lequel la session d'un utilisateur peut rester inactive avant d'être déconnectée. Vous pouvez spécifier -1 pour empêcher toute déconnexion. La plage est comprise entre -1 et 65 535 minutes et le délai par défaut est 15.

/srvcomment:"texte"

Ajoute un commentaire relatif au serveur, qui apparaît dans les écrans Windows 2000 et s'affiche avec la commande net view. Le commentaire peut être d'une longueur maximale de 48 caractères. Placez le texte entre guillemets.

/hidden:{yes | no}

Spécifie si le nom d'ordinateur du serveur doit ou non figurer dans les listes de serveurs affichées. Notons que la dissimulation d'un serveur ne modifie en rien les autorisations le concernant. La valeur par défaut est no.

Net config workstation

Affiche ou modifie les paramètres du service Station de travail pendant l'exécution de ce service.

net config workstation [/charcount:octets] [/chartime:msec] [/charwait:sec]

Paramètres

Aucun

Tapez net config workstation pour afficher la configuration en cours de l'ordinateur local.

/charcount:octets

Définit le volume de données que Windows 2000 collecte avant de les envoyer à un périphérique de communication. Si /chartime:msec est aussi défini, Windows 2000 agit sur la première option dont la condition est remplie. La plage est comprise entre 0 et -65 535 octet et la valeur par défaut est 16 octets.

/chartime:msec

Définit en millisecondes l'intervalle pendant lequel Windows 2000 collecte les données avant de les envoyer à un périphérique de communication. Si /charcount:octet est aussi défini, Windows 2000 agit sur la première option dont la condition est remplie. La plage est comprise entre 0 et 65 535 000 millisecondes et la valeur par défaut est 250 millisecondes.

/charwait:sec

Définit en secondes le délai pendant lequel Windows 2000 attend qu'un périphérique de communication devienne disponible. La plage est comprise entre 0 et 65 535 secondes et le délai par défaut est 3 600 secondes.

Net continue

Remet en activité des services suspendus.

net continue service

Paramètres

service

Les services suivants peuvent être réactivés : file server for macintosh (Windows 2000 Server uniquement), ftp publishing service, lpdsvc, net logon, network dde, network dde dsdm, nt lm security support provider, remote access server, schedule, server, simple tcp/ip services et workstation.

Net file

Affiche les noms de tous les fichiers partagés ouverts sur un serveur et, le cas échéant, le nombre de verrous sur chaque fichier. Cette commande permet également de fermer des fichiers partagés particuliers et d'enlever des verrous de fichier.

net file [id [/close]]

Paramètres

Aucun

Tapez net file sans paramètre pour obtenir la liste des fichiers ouverts sur un serveur.

id

Spécifie le numéro d'identification du fichier.

/close

Ferme un fichier ouvert et libère les enregistrements verrouillés. Tapez cette commande à partir du serveur où le fichier est partagé.

Net group

Ajoute, affiche ou modifie des groupes globaux sur les domaines Windows 2000 Server. Cette commande n'est disponible que sur les contrôleurs de domaine Windows 2000 Server.

net group [nom_groupe [/comment:"texte"]] [/domain]

net group nom_groupe {/add [/comment:"texte"] | /delete} [/domain]

net group nom_groupe nom_utilisateur[ ...] {{/add | /delete} [/domain]

Paramètres

Aucun

Tapez net group sans paramètre pour afficher le nom d'un serveur et les noms des groupes figurant sur ce serveur.

nom_groupe

Spécifie le nom du groupe à ajouter, développer ou supprimer. Indiquez simplement un nom de groupe pour afficher la liste des utilisateurs qui en font partie.

/comment:"texte"

Ajoute un commentaire au sujet d'un groupe nouveau ou existant. Le commentaire peut être d'une longueur maximale de 48 caractères. Placez le texte entre guillemets.

/domain

Exécute l'opération sur le contrôleur principal de domaine du domaine en cours. Sinon, l'opération est effectuée sur l'ordinateur local.

Ce paramètre ne s'applique qu'aux ordinateurs Windows 2000 Professionnel qui font partie du domaine Windows 2000 Server. Par défaut, les ordinateurs Windows 2000 Server exécutent les opérations sur le contrôleur de domaine principal.

nom_utilisateur[ ...]

Indique un ou plusieurs noms d'utilisateur à ajouter dans un groupe ou à enlever. S'il y a plusieurs noms d'utilisateur, séparez-les par un espace.

/add

Ajoute un groupe ou ajoute un nom d'utilisateur à un groupe. Il faut qu'un compte soit établi pour chacun des utilisateurs ajoutés à un groupe par cette commande.

/delete

Supprime un groupe ou supprime un nom d'utilisateur d'un groupe.

Net help

Fournit une liste des commandes et rubriques de réseau pour lesquelles vous pouvez obtenir de l'aide, ou bien présente l'aide relative à une commande ou rubrique particulière. Les commandes net disponibles sont également répertoriées dans la fenêtre Référence des commandes sous N. Cliquez sur Référence des commandes Windows 2000 dans la liste Voir aussi.

net help [commande]

net commande {/help | /?}

Paramètres

Aucun

Tapez net help sans paramètre pour afficher la liste des commandes et rubriques couvertes par l'aide.

commande

Commande pour laquelle vous avez besoin d'aide. Ne tapez pas net comme partie de la commande.

{/help | /?}

Affiche la syntaxe correcte de la commande. /help constitue un autre moyen d'afficher le texte d'aide.

Net helpmsg

Fournit de l'aide sur les messages d'erreur Windows 2000.

net helpmsg numéro_message

Paramètre

numéro_message

Spécifie le numéro à 4 chiffres du message Windows 2000 pour lequel vous avez besoin d'aide.

Net localgroup

Ajoute, affiche ou modifie des groupes locaux.

net localgroup [nom_groupe [/comment:"texte"]] [/domain]

net localgroup nom_groupe {/add [/comment:"texte"] | /delete} [/domain]

net localgroup nom_groupe nom [ ...] {/add | /delete} [/domain]

Paramètres

Aucun

Tapez net localgroup sans paramètre pour afficher le nom du serveur et les noms des groupes locaux figurant sur l'ordinateur.

nom_groupe

Spécifie le nom du groupe local à ajouter, développer ou supprimer. Indiquez simplement un nom_groupe pour afficher la liste des utilisateurs ou des groupes globaux qui font partie du groupe local.

/comment:"texte"

Ajoute un commentaire au sujet d'un groupe nouveau ou existant. Le commentaire peut être d'une longueur maximale de 48 caractères. Placez le texte entre guillemets.

/domain

Exécute l'opération sur le contrôleur principal de domaine du domaine en cours. Sinon, l'opération est effectuée sur l'ordinateur local.

Ce paramètre ne s'applique qu'aux ordinateurs Windows 2000 Professionnel qui font partie du domaine Windows 2000 Server. Par défaut, les ordinateurs Windows 2000 Server exécutent les opérations sur le contrôleur de domaine principal.

nom [ ...]

Indique un ou plusieurs noms d'utilisateur ou noms de groupe à ajouter ou supprimer dans un groupe local. Séparez les entrées multiples par un espace. Les noms peuvent correspondre à des utilisateurs locaux, des utilisateurs d'autres domaines ou des groupes globaux, mais pas à d'autres groupes locaux. Si un utilisateur est sur un autre domaine, faites précéder le nom d'utilisateur par le nom du domaine (par exemple, Ventes\FabriceD).

/add

Ajoute un nom de groupe global ou un nom d'utilisateur à un groupe local. Il faut qu'un compte soit établi pour les utilisateurs ou les groupes globaux avant qu'ils soient ajoutés à un groupe local par cette commande.

/delete

Supprime un nom de groupe ou un nom d'utilisateur d'un groupe local.

Net name

Ajoute ou supprime un nom de messagerie (parfois appelé alias), ou affiche la liste des noms pour lesquels l'ordinateur accepte des messages. Il faut que le service Messagerie soit en cours d'exécution pour que vous puissiez utiliser net name.

net name [nom [/add | /delete]]

Paramètres

Aucun

Tapez net name sans paramètre pour afficher la liste de noms en cours d'utilisation.

nom

Spécifie le nom sous lequel sont reçus les messages. Le nom peut contenir jusqu'à 15 caractères.

/add

Ajoute un nom à un ordinateur. La frappe de /add est facultative. Taper net name nom équivaut à taper net name nom /add.

/delete

Supprime un nom d'un ordinateur.

Net pause

Suspend des services en cours d'exécution.

net pause service

Paramètre

service

Il peut s'agir de file service for macintosh (Windows 2000 Server uniquement), ftp publishing service, lpdsvc, net logon, network dde, network dde dsdm, nt lm security support provider, remote access server, schedule, server, simple tcp/ip services ou workstation.

Net print

Affiche ou gère les travaux d'impression et les files d'impression.

net print \\nom_ordinateur\nom_partage

net print [\\nom_ordinateur] numéro_travail [/hold | /release | /delete]

Paramètres

nom_ordinateur

Indique le nom de l'ordinateur partageant la ou les file(s) d'impression.

nom_partage

Spécifie le nom de la file d'attente d'impression. Lorsque vous ajoutez le nom_partage au nom_ordinateur, séparez les deux noms par une barre oblique inverse (\).

numéro_travail

Spécifie le numéro d'identification assigné à un travail d'impression dans une file d'attente. Un ordinateur possédant une ou plusieurs files d'impression assigne un numéro unique à chaque travail d'impression. Si un numéro de travail est utilisé dans une file d'impression partagée par un ordinateur, ce numéro ne peut être assigné à aucun autre travail sur cet ordinateur, même si ce dernier se trouve dans une autre file d'impression sur cet ordinateur.

/hold

Utilisé avec numéro_travail, ce paramètre bloque un travail d'impression dans la file d'attente d'impression. Le travail reste dans la file et les autres travaux passent avant lui, jusqu'à ce qu'il soit libéré.

/release

Libère un travail d'impression qui a été bloqué.

/delete

Supprime un travail d'une file d'impression.

Net send

Envoie des messages à d'autres utilisateurs, ordinateurs ou noms de messagerie sur le réseau. Pour recevoir des messages, le service Affichage des messages doit être en cours d'exécution.

net send {nom | * | /domain[:nom] | /users} message

Paramètres

nom

Spécifie le nom d'utilisateur, le nom d'ordinateur ou le nom de messagerie auquel le message doit être envoyé. S'il s'agit d'un nom d'ordinateur contenant des caractères blancs, placez-le entre guillemets (" "). Lorsqu'ils sont utilisés en tant que noms NetBIOS, les longs noms d'utilisateur peuvent poser problème. Les noms NetBIOS sont en effet limités à 16 caractères, or Windows 2000 réserve le 16ème caractère.

*

Envoie le message à tous les noms de votre domaine ou votre groupe de travail.

/domain[:nom]

Envoie le message à tous les noms du domaine de l'ordinateur. Si nom est spécifié, le message est envoyé à tous les noms du domaine ou du groupe de travail indiqué.

/users

Envoie le message à tous les utilisateurs connectés au serveur.

message

Spécifie le texte du message à envoyer.

Net session

Répertorie ou déconnecte les sessions entre un ordinateur local et les clients qui y sont connectés.

net session [\\nom_ordinateur] [/delete]

Paramètres

Aucun

Tapez net session sans paramètre pour afficher des informations sur toutes les sessions en cours sur l'ordinateur local.

\\nom_ordinateur

Identifie l'ordinateur pour lequel les sessions doivent être affichées ou déconnectées.

/delete

Met fin à la session de l'ordinateur avec \\nom_ordinateur et ferme tous les fichiers ouverts sur l'ordinateur pendant cette session. Si \\nom_ordinateur est omis, toutes les sessions sur l'ordinateur local sont annulées.

Net share

Crée, supprime ou affiche des ressources partagées.

net share nom_partage

net share nom_partage=lecteur:chemin [/users:nombre | /unlimited] [/remark:"texte"]

net share nom_partage [/users:nombre | unlimited] [/remark:"texte"]

net share {nom_partage | lecteur:chemin} /delete

Paramètres

Aucun

Tapez net share sans paramètre pour afficher des informations sur toutes les ressources qui sont partagées sur l'ordinateur local.

nom_partage

Indique le nom réseau de la ressource partagée. Tapez net share avec un nom_partage pour afficher des informations sur ce partage uniquement.

lecteur:chemin

Indique le chemin absolu du répertoire à partager.

/users:nombre

Définit le nombre maximal d'utilisateurs autorisés à accéder simultanément à la ressource partagée.

/unlimited

Spécifie un nombre illimité d'utilisateurs autorisés à accéder simultanément à la ressource partagée.

/remark:"texte"

Ajoute une description concernant la ressource. Placez le texte entre guillemets.

/delete

Met fin au partage de la ressource.

Net start

Démarre un service ou affiche la liste des services démarrés. Les noms de service de deux mots ou davantage, tels que Accès réseau ou Explorateur d'ordinateurs, doivent être placés entre guillemets (").

net start [service]

Paramètres

Aucun

Tapez net start sans paramètre pour afficher la liste des services en cours.

service

Comprend alerter, client service for netware, clipbook server, content index, computer browser, dhcp client, directory replicator, eventlog, ftp publishing service, hypermedia object manager, logical disk manager, lpdsvc, media services management, messenger, Fax Service, Microsoft install server, net logon, network dde, network dde dsdm, nt lm security support provider, ole, plug and play, remote access connection manager, remote access isnsap service, remote access server, remote procedure call (rpc) locator, remote procedure call (rpc) service, schedule, server, simple tcp/ip services, site server ldap service, smartcard resource manager, snmp, spooler, task scheduler, tcp/ip netbios helper, telephony service, tracking service, tracking (server) service, ups, Windows time service et workstation.

Les services suivants sont disponibles uniquement sur Windows 2000 Server : file service for macintosh, gateway service for netware, microsoft dhcp service, print service for macintosh, windows internet name service.

Net start Alerter

Démarre le service Avertissements. Ce service envoie des messages d'alerte.

net start alerter

Net start Client Service for NetWare

Démarre le Service client pour NetWare. Cette commande est disponible uniquement sur Windows 2000 Professionnel si le Service client pour NetWare a été installé.

net start "client service for netware"

Net start ClipBook Server

Démarre le service Serveur d'albums. Les noms de service de deux mots, tels que Serveur d'albums, doivent être placés entre guillemets (").

net start "clipbook server"

Net start Computer Browser

Démarre le service Explorateur d'ordinateur.

net start "computer browser"

Net start DHCP Client

Démarre le service Client DHCP. Cette commande est disponible uniquement si le protocole TCP/IP est installé.

net start "dhcp client"

Net start Directory Replicator

Démarre le service Réplicateur d'annuaires. Le service Réplicateur d'annuaires copie les fichiers désignés sur les serveurs spécifiés. Les noms de service de deux mots, tels que Réplicateur d'annuaires, doivent être placés entre guillemets ("). Ce service peut aussi être démarré à l'aide de la commande net start replicator.

net start "directory replicator"

Net start Eventlog

Démarre le service Enregistrement d'événements, qui consigne des événements sur l'ordinateur local. Ce service doit être démarré avant d'utiliser l'Observateur d'événements pour afficher les événements consignés.

net start eventlog

Net start File Service for Macintosh

Démarre le service Serveur de fichiers pour Macintosh qui permet de partager des fichiers avec des ordinateurs Macintosh. Cette option n'est disponible que sur les ordinateurs exécutant Windows 2000 Server.

net start "file service for macintosh"

Net start FTP Publishing Service

Démarre le Service de publication FTP. Cette commande n'est disponible que si Services Internet (IIS)est installé.

net start "ftp publishing service"

Net start Gateway Service for NetWare

Net start Lpdsvc

Net start Messenger

Net start Microsoft DHCP Service

Net start Net Logon

Net start Network DDE

Net start NT LM Security Support Provider

Net start OLE

Net start Print Server for Macintosh

Net start Remote Access Connection Manager

Net start Remote Access ISNSAP Service

Net start Remote Procedure Call (RPC) Locator

Net start Remote Procedure Call (RPC) Service

Net start Schedule

Net start Server

Net start Simple TCP/IP Services

Net start Site Server LDAP Service

Net start SNMP

Net start Spooler

Net start TCP/IP NetBIOS Helper

Net start UPS

Net start Windows Internet Name Service

Net start Workstation

Net statistics

Net stop

Net time

Net use

Net user

Net view

Netsh

Netstat

Nlsfunc

Nslookup

Ntcmdprompt

O

Commande de configuration d'OS/2

P

% (paramètre remplaçable)

Path

PathPing

Pause

Pax

Pentnt

Ping

Popd

Portuas

Print

Prompt

Protshell

Pushd

Q

QBasic

R

Rcp

Recover

Redirection

Rem

Rename (ren)

Replace

Rexec

Rmdir (rd)

Route

Rsh

Runas

S

Set

Setlocal

Setver

Share

Shell

Shift

Si

Sort

Sous-commandes de Debug

Sous-commandes de Edlin

Sous-commandes nslookup

Stacks

Start

Subst

Switches

Symboles de commandes et commandes filtre

Symboles de traitement conditionnel

T

Tcmsetup

Tftp

Time

Titre

Tracert

Tree

Type

U

Utilitaires TCP/IP

V

Ver

Verify

Vol

Vue d'ensemble des commandes de cluster

W

Winnt

Winnt32

X

Xcopy